Publicité

6 août 2021 - 15:30

Musique classique

Fonder son propre orchestre pour les jeunes de la région

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Toutes les réactions 1

C’est devant tous les événements annulés que Judy Hung, multi-instrumentiste professionnelle et professeure de musique, a finalement pu concrétiser son rêve de démarrer L’Orchestre des jeunes de Vaudreuil-Soulanges.

« J’ai toujours voulu faire ça, avoir un ensemble dans Vaudreuil-Soulanges, mais maintenant j’ai l’occasion de le faire. Habituellement, je suis très occupée l’été. Je joue un peu partout, comme en Europe ou ailleurs », explique Mme Hung.

Cette dernière y pensait déjà en 2014, alors qu’elle dit avoir proposé à la Ville de Vaudreuil-Dorion un partenariat. C’est finalement en mai dernier que son idée se concrétise.

Même si elle avait multiplié les petits ensembles dans les dernières années, un orchestre est une autre paire de manches pour Mme Hung. « Avant la pandémie, j’ai toujours encouragé mes élèves à jouer ensemble, mais là c’est d’avoir un plus grand groupe. Ce n’est pas juste pour mes élèves, je veux aussi avoir d’autres personnes qui pourraient avoir cette opportunité dans la région », précise-t-elle.

Mme Hung souhaite ainsi combler un manque en termes de groupes de musique classique. « S’ils voulaient jouer, ils devaient faire beaucoup de voyagement, et en ce moment Vaudreuil connait un boom démographique, alors un ensemble s’imposait », indique-t-elle. Plusieurs viennent de Rigaud, Hudson, Vaudreuil-Dorion, et même de l’Ontario.

Un petit ensemble pour débuter

Le groupe réunit pour l’instant une dizaine de musiciens, dont 6 violonistes, un alto, deux violoncellistes, qui sont par ailleurs père et fils, ainsi qu’une flûtiste et une personne au chant.

« Ils jouaient tous déjà de leur instrument. L’idée est d’avoir un groupe avec l’esprit d’équipe, une attitude professionnelle et après la COVID-19, finalement, les gens mordent d’envie de jouer ensemble », ajoute Mme Hung.

Ce nombre de musiciens permet à l’orchestre d’alterner entre musique de chambre et musique pour orchestre avec une programmation variée, allant de Roméo et Juliette à la musique du film Mission impossible.

Pour l’instant, ces derniers pratiquent dans le sous-sol d’un des musiciens, mais Mme Hung souhaite établir une entente avec un organisme de la région afin de trouver un meilleur local « pour continuer ce projet, que je trouve très important pour les prochaines générations et pour notre communauté. On a besoin de musique classique. C’est une belle expérience pour apprendre et jouer devant public ».

Une rencontre est d’ailleurs prévue avec le Conseil des arts et de la culture de Vaudreuil-Soulanges la semaine prochaine.

Un parcours de taille

Judy Hung possède une longue feuille de route derrière elle. La pianiste, violoniste et altiste est entre autres doctorante de l’Université de Louisiane en arts musicaux et performance de violon. Elle détient également des maîtrises en violon, piano et musique ancienne du Conservatoire de musique de San Francisco, de l’Université de Syracuse et de l’Université McGill.

Arrivée au Canada en 2008 de Taiwan, elle se sera démarquée auprès de l’Orchestre de Chambre de Montréal, du Studio de musique ancienne de Montréal, l’Ensemble Caprice, le Baton Rouge Symphony et le Kaohsiung City Symphony.

En plus de ses deux studios à Vaudreuil-Dorion et Pointe-Claire, elle enseigne au Conservatoire de McGill et à l’École secondaire Lindsay Place. Mme Hung est finalement directrice musicale et organiste à l’Église unie Valois.

Spectacles à venir

L’Orchestre des jeunes de Vaudreuil-Soulanges donnera deux concerts en extérieur prochainement, soit le 12 août à la Villa Beaurepaire à Beaconsfield, au Cafexo à Vaudreuil-Dorion le 28 août.

« Je crois que ce sont de beaux endroits pour commencer, exprime-t-elle. Les gens du Cafexo sont très gentils de nous recevoir et de soutenir les artistes locaux », conclut Mme Hung.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Bravo, Judy!!!

    Jean Monfette - 2021-08-07 13:52