Publicité

15 octobre 2020 - 09:00 | Mis à jour : 09:33

Arts visuels

L'exposition "Contamination culturelle" poursuit sa tournée dans Vaudreuil-Soulanges

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Les oeuvres réalisées dans le cadre de l’exposition itinérante Contamination culturelle sont maintenant installées à Municipalité de Sainte-Marthe et y seront jusqu'au 8 novembre prochain. 

Cette exposition collective est née de la volonté de contaminer par des oeuvres d’art des espaces publics municipaux de la région. Une façon de répondre au besoin de se rassembler dans un projet collectif tout en respectant les mesures sanitaires en vigueur. 

L’exposition rassemble des oeuvres réalisées par quatorze artistes de la région, installées sur des prismes triangulaires géants aux couleurs du CACVS.

Outre la consigne de créer des oeuvres suffisamment grandes pour être vues à bonne distance, distanciation physique et mesures sanitaires obligent, les artistes n’avaient d’autres contraintes que celle de se laisser porter par la thématique de la contamination culturelle.

Après avoir été présenté à Les Coteaux et Notre-Dame-de-l’Île-Perrot, c’est maintenant  sur le site du Centre social et sportif de Sainte-Marthe qu’il est possible de découvrir les oeuvres produites par 14 artistes de la région. 

Contaminer des espaces publics 

Les artistes participantes ont toutes choisi d’élargir les frontières de leur pratique habituelle en explorant de nouveaux formats, de nouvelles techniques ou dans certains cas en choisissant de travailler la matière de façon complètement éclatée, notamment, par l’usage de matières récupérées offertes par la firme Affichage Solutions de Les Cèdres.

Le résultat est une collection éclatée d’oeuvres, fruit de la réflexion individuelle et collective amenée par les  changements majeurs imposés par la pandémie. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.