Publicité

21 septembre 2020 - 12:00

Conférence

La Société d’histoire et de généalogie Nouvelle-Longueuil souligne son 15e anniversaire

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Toutes les réactions 1

Voir la galerie de photos

Le 17 septembre dernier, la Société d’histoire et de généalogie Nouvelle-Longueuil lançait son bulletin 15 anniversaire portant sur les débuts de la poste dans la Seigneurie de la Nouvelle-Longueuil et le canton de Newton. 

Écrit par François Bourbonnais et Danny Vernier, le 5e bulletin Rivière à Delisle regroupe de nombreux documents et photos d’archive dont plusieurs datent de plus 100 ans. 

Pour l’occasion, le maire de la Municipalité de Saint-Polycarpe, M. Jean-Yves Poirier, s’est vue remettre le titre d’invité d’honneur en raison de son expérience passée dans le milieu postal. Rappelons que M. Poirier a occupé la fonction de maître poste de jusqu’en 2010. C’est avec nostalgie qu’il a raconté, sommairement ce pan de sa vie. 

Le conteur Robert Payant a quant à lui, présenté sa conférence sur la carte postale de fantaisie. Sa conférence : Se griser de tendresse, une histoire de la carte postale illustrée, en plus de présenter sa collection personnelle. 

Les croix de chemin : plus qu’un symbole religieux

La présidente de la SHGNL, Mme Pierrette Montpetit, a profité de la soirée pour présenter le projet de restauration des croix de chemin, de la Société. 

Ayant pour mandat de faire connaître, développer et favoriser la recherche et la conservation du patrimoine historique et familial, la SHGNL a le devoir d’inventorier, d’étudier et de protéger le patrimoine de la région. Par conséquent, la Société a mis sur pied un projet de restauration des croix de chemin sur son territoire. 

« Ces croix ne sont pas uniquement des symboles religieux puisqu’elles étaient un lieu d’échange et de rencontre entre voisins ainsi qu’un point de repère pour les voyageurs », explique Mme Montpetit. « Puisque c’est une partie de notre patrimoine, la SHCNL veut aider à la restauration des croix qui se trouvent désormais sur des terrains privés », poursuit la présidente. 

Sur le territoire couvert par la Société, près d’une vingtaine de ces symboles historiques. En 2019, la SHGNL a aidé à la restauration de trois croix à Sainte-Justine-de-Newton et à Saint-Télesphore. Pour 2020, deux autres connaîtront le même sort. 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Mme Montpetit,
    J'aimerais me procurer le volume no 5 de la Rivière Délisle.
    Est-ce que j'inscris sur le chèque SHGNL et à quelle adresse j'envoie ce chèque

    Monique Legault - 2020-09-28 08:06