Publicité
13 février 2020 - 14:03 | Mis à jour : 15:07

Projet médiatique participatif

Exogène débarque sur les ondes de Csur la tété

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

C’est le 13 février, que la télévision communautaire, Csur la télé, a lancé sur ses ondes, le projet médiatique participatif EXOGÈNE.

Soutenu par la MRC de Vaudreuil-Soulanges dans le cadre de sa Politique de développement social durable et coordonné par le Comité de relations interculturelles de Vaudreuil-Soulanges via l’organisme Réseaux, EXOGÈNE met en lumière les enjeux touchant l’intégration sociale des immigrants et particulièrement, celle des jeunes issus de la diversité culturelle sur le territoire de Vaudreuil-Soulanges.

« Nous travaillons sur ce projet depuis maintenant deux ans », souligne la directrice générale de Csur la télé, Chantal Bédard. « Avec EXOGÈNE, nous avons voulu pousser encore plus loin l’initiative en impliquant de jeunes citoyens non seulement devant la caméra, mais aussi derrière, de l’étape de la conception jusqu’à la diffusion », poursuit-elle. Au total, une dizaine de jeunes citoyens immigrants de la région âgés de 12 à 18 ans ont participé au projet.

« Ce qui est intéressant derrière le concept d’EXOGÈNE c’est qu’il est entièrement produit par les jeunes. Csur la télé a servi en quelque sorte de courroie de diffusion, mais nous les avons également encadrés, en plus de fournir le matériel », ajoute la directrice générale.

EXOGÈNE qui signifie du terme scientifique « qui provient de l’extérieur », qualifie des éléments essentiels à l'émergence de la vie sur terre venue de l'espace. On peut donc dire alors que nous sommes tous un peu des extraterrestres. 

L’animatrice Ermenilde de Saint-Lazare, 15 ans, originaire du Burkina Faso, est allée à la rencontre de jeunes immigrants vivant dans la région et qui tels des météorites parachutés sur la terre ont vécu un choc. À travers cinq capsules vidéo dynamiques et originales, la jeune animatrice fera découvrir comment ces exogènes se sont adaptés à leur nouvelle réalité à travers de diverses anecdotes.

« La MRC est fière de soutenir ce projet qui permet le dialogue avec des citoyens provenant de différents milieux. Ce type d’initiative permet de nous définir comme Vaudreuil-Soulangeois et de renforcer le sentiment d’appartenance à la région », a ajouté, monsieur Patrick Bousez, préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges et maire de la municipalité de Rivière-Beaudette.

« Réseaux a eu le privilège d’agir comme courroie de transmission dans l’élaboration de cette démarche avec les jeunes du territoire et ses partenaires et nous sommes particulièrement fiers du résultat », a ajouté madame Francine St-Denis, directrice générale de Réseaux.

« Il est certain que l’équipe de CSUR la télé, aimerait voir un autre projet de la sorte se réaliser. Après tout, le meilleur moyen de s’intégrer, c’est en s’impliquant dans sa communauté », conclut Chantal Bédard.

Les capsules seront diffusées chaque semaine sur les ondes de Csur la télé et sur les différentes plateformes web de ses partenaires.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.