Publicité
21 janvier 2019 - 10:00

Plusieurs activités sont au programme

La Ville de Pincourt soulignera le Mois de l'histoire des Noirs

Par Jessica Brisson, Journaliste

En février, les Canadiens célèbrent les réalisations et apports de Canadiens noirs qui ont grandement contribué à faire du Canada la nation multiculturelle qu'elle est aujourd'hui.

Pincourt souhaite aussi suivre le mouvement en soulignant l'apport des citoyens des communautés noires. C'est pourquoi le comité interculturel a décidé d'organiser diverses activités au cours du mois de février pour souligner le Mois de l'histoire des Noirs.

Rappelons que la Ville de Pincourt se préoccupe du bien-être de l’ensemble de ses citoyens et souhaite favoriser la cohésion sociale. Elle perçoit d'ailleurs la diversité culturelle comme un atout.

Le plan d’action 2017-2019, de la Politique de développement social de Pincourt, prévoit d’ailleurs le soutien des différentes soirées mettant en vedette une communauté culturelle.

Micro ouvert, lecture de poésie - Kafe Poe

Le jeudi 7 février de 19 h à 21 h, au Kaffeccino du Faubourg de l’Île, la soirée Kafe Poe rendra hommage au Mois de l'histoire des Noirs. Lors du micro ouvert, les poèmes récités seront ceux de poètes noirs. Ceux et celles qui voudront participer au micro ouvert devront s’inscrire au préalable en allant sur la page Facebook de KAFE POE.

Soirée festive

Dès maintenant, les personnes intéressées peuvent se procurer des billets pour assister à une soirée festive à Pincourt, dédiée à la célébration du Mois de l’histoire des Noirs. Cette soirée thématique aura lieu le samedi 9 février 2019, dès 18 h, à l’Omni-Centre (375, boul. Cardinal-Léger).

On y retrouvera notamment un service de traiteur aux saveurs de l’Afrique, des musiciens et plusieurs autres surprises. Les billets sont en vente jusqu’au 4 février au www.lepointdevente.com/billets/villedepincourt.

Exposition d’arts visuels

Tout le mois de février, la Bibliothèque de Pincourt exposera les œuvres d’artistes afro-américaines. Il sera possible de visiter gratuitement l’exposition lors des heures d’ouverture de la bibliothèque.

Heure du conte

Les 14 et 21 février à 10 h, à la Bibliothèque de Pincourt, l’heure du conte sera consacrée au Mois de l’histoire des Noirs. Les histoires choisies seront en lien avec la thématique du mois. Pour participer à l’heure du conte, il suffit de s’inscrire en appelant au 514 425-1104, poste 6244.

À propos du Mois de l’histoire des Noirs

La commémoration du Mois de l’histoire des Noirs date de 1926, année où l’historien Afro‐américain Carter G. Woodson a proposé d’établir une période pour honorer les réalisations des Afro‐américains aux États‐Unis.

En 1926, on instaura la Negro History Week aux États-Unis, puis le Canada a suivi le pas peu de temps après. En 1970, cette semaine a changé de nom pour devenir la Black History Week, pour ensuite devenir la Black History Month en 1976.

Au Canada, en décembre 1995, la Chambre des communes a reconnu officiellement le mois de février comme étant le Mois de l’histoire des Noirs à la suite d’une motion initiée par l’honorable Jean Augustine, première Canadienne noire élue au Parlement. La motion fut adoptée à l’unanimité par la Chambre des communes.

En février 2008, le sénateur Donald Oliver, le premier Noir nommé au Sénat, a présenté la Motion visant à reconnaître les contributions des Canadiens noirs et le mois de février comme le Mois de l’histoire des Noirs. La motion a été approuvée à l’unanimité et adoptée le 4 mars 2008.

Pour en savoir plus sur le Mois de l'histoire des Noirs, visitez le : canada.ca.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.