Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 août 2018 - 13:00 | Mis à jour : 15:11

Le Festival interculturel de la Ville de Pincourt : un monde, une famille

Par Jessica Brisson, Journaliste

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Fort du succès des quatre années passées, la Ville de Pincourt présente la 5e édition du Festival interculturel. L'événement se déroulera le samedi 8 septembre de 11 h à 16 h, au Kiosque Desjardins situé au Parc Olympique. Les festivaliers sont attendus en grand nombre pour ce voyage autour du monde qui saura éveiller vos cinq sens.

Encore une fois cette année, 25 exposants seront sur place afin de faire découvrir au public les richesses de leur culture. Les visiteurs pourront entre autres entendre de la musique traditionnelle du Mali, gouter des mets typiques des Philippines, du Congo et du Québec, voir des bijoux du Mexique et bien plus encore.

Un voyage autour du monde

Dès 11h, le balafoniste, Adama Daou, originaire du Mali lancera les festivités accompagné de deux musiciens. Vêtus de vêtements traditionnels de leur pays, les enfants paraderont dès 11 h 45. 

Les amoureux de la poésie seront sous le charme alors que Julie Hamel, poète résidente de Pincourt et instigatrice du Kafé Poe invitera les visiteurs à lire des poèmes écrits par des auteurs de partout à travers le monde. 

Dès 13 h, les plus jeunes seront charmés par Sofia and Friends. La participante de la Voix Junior, montera sur scène avec quelques acolytes pour le plus grand bonheur des mélomanes. Suivra ensuite, à 13 h 45, la performance de la conteuse Lucie Bisson qui viendra raconter une histoire du terroir québécois.

À 14 h 20, ce sera au tour des jeunes de la relève de monter sur scène avec le groupe A et A music, pour faire découvrir le monde en musique. À 15 h, la troupe de danse MS Huggins-McDonald High School fera son entrée sur scène avant de laisser la place à une prestation des plus colorée de flamenco, animée par la troupe La Sara Camino Flaminco. 

Le maire de Pincourt, Yvan Cardinal, invite les citoyens à être présent : « Déjà 5 années que le festival existe, et ce, grâce à la continuité d’une action citoyenne découlant de la Politique de développement social. Tous les citoyens sont invités à déguster des plats typiques, à découvrir des jus de fruits artisanaux, à écouter de la musique et à échanger sur les costumes de différentes nationalités. »

Apprécier les différences dès l'enfance

Le Festival interculturel de Pincourt est l'occasion idéale de faire découvrir les diverses cultures du monde aux petits. C'est pourquoi l'équipe du Festival a mis en place un espace spécialement dédié aux tout-petits. Il y aura un coin maquillage, des jeux gonflables, de la gymnastique avec Génération fitness, des collations, des jeux autour du monde et la bibliothèque mobile. 

Médiation culturelle

Une nouveauté cette année, une médiation culturelle sous le thème « tisser des liens culturels » qui aura lieu toute la journée avec l’artiste de la région, originaire d’Afrique du Sud, Tina Struthers.

Les objectifs principaux du projet sont de partager l’histoire et le patrimoine de la diversité de notre communauté. Ainsi, sept œuvres d’art reflétant les origines des participants à travers des textiles et des objets traditionnels de leur pays seront créées. Ces œuvres d’art, au style contemporain, seront assemblées sur une toile en bois qui sera exposée en permanence à l'Omni-centre Pincourt.

Ainsi, les participants du Festival sont invités à apporter un item souvenir, de moins de 2 pouces de hauteur, qui inspire de leur pays d'origine. Cela peut être une pièce de textile, un bijou (ex. : des  perles), un petit objet, un jouet, une partie usée d'un instrument. Même les objets bien utilisés donnent une sensation de chaleur et d'amour.

En cas de mauvaise température, le festival sera complètement annulé. Pour obtenir plus d’informations sur le Festival interculturel ou pour tenir un kiosque, communiquez avec Célia Corriveau au 514 453-8981, poste 273.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.