Publicité

14 juillet 2021 - 18:00

Un centre-ville branché au futur prometteur

Hudson se transforme au rythme de ses commerçants

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Toutes les réactions 3

Le centre-ville de Hudson connaît depuis quelques années un vent de changement, mais deviendra, une fois les travaux de réfection de la rue Main terminés, un important pôle touristique grâce à sa cuisine locale et ses commerces indépendants. 

Le maire de Hudson, Jamie Nicholls, voit grand pour sa ville. « Ça va être quelque chose de merveilleux », lance-t-il. 

La réfection de la rue Main, rue principale qui traverse le centre-ville, jettera selon lui les bases pour le développement d’une destination touristique de choix dans la région. « Les gens ne vont pas vouloir investir si les infrastructures, les rues et les trottoirs sont désuets, alors on dit : on va préparer les fondations, on va réparer les choses, et maintenant on peut rêver et penser plus grand pour Hudson », ajoute-t-il.

L’endroit jouissait depuis déjà des années d’une belle reconnaissance grâce à son architecture rappelant la Nouvelle-Angleterre et la présence de plusieurs commerces locaux. Ces derniers, et il est possible de le constater dès maintenant, tendent néanmoins à s’y implanter davantage. 

Des commerces de proximité 

Contrairement à ce qui a pu être véhiculé dans un autre média, la Ville de Hudson n’a pas de réglementation quant à l’implantation de commerces locaux. « C’est un peu une légende urbaine à Hudson qu’on ne permet pas les grandes chaînes. Politiquement, notre conseil de ville n’en voulait pas, mais de le mettre en loi, ça n’a pas été fait », rappelle M. Nicholls. 

Selon lui, l’emplacement de la Ville joue aussi pour beaucoup puisque le centre-ville est relativement loin des grandes routes. « Depuis que le boulevard de la gare [à Vaudreuil-Dorion] a pris du galon, le commerce de détail à Hudson s’est vraiment spécialisé », précise-t-il. 

Cela passe évidemment par les restaurants et cafés du coin qui ont réussi à bâtir ensemble une identité distincte de ce que l’on voit ailleurs dans la région, comme la boulangerie-charcuterie Furley, le Main Kitchen, l’Auberge Willow, le Wendigo, le Cozy Café, le Crème Brûlé, le Mikko, le Juniper,  le casse-croûte Chez Sauvé ou encore Pop Culture, un commerce de pop sicles.

Il est possible de penser à des friperies, des entreprises axées sur le bien-être et plusieurs autres commerçants.

« C’est une communauté tellement unique, forte avec son identité, pleine de caractère et pleine de passion pour les commerces locaux. C’est vrai qu’on a un vent de renouveau depuis quelques années avec le développement de nouveaux commerces », remarque Julia Schroeder, propriétaire du Pop Culture et en affaires depuis neuf ans. 

Pour M. Nicholls, il est clair que ce phénomène s’explique par l’arrivée de plus jeunes familles dans la municipalité avec une nouvelle mentalité. « C’est toujours un défi pour la classe politique ici à Hudson de faire des changements », admet-il, mais les plus jeunes tracent le chemin actuellement, et il s’en réjouit. 

Les nouveautés 

Cette effervescence que connaît Hudson attire donc d’autres entrepreneurs dans la municipalité avec des projets qui porteront la Ville à un autre niveau. 

Il est possible de penser à la microbrasserie Cardinal, qui s’est implantée en plein cœur du centre-ville peu de temps avant la pandémie. Elle a finalement pu lancer son tap room et partager ses bières locales en personne. 

Parmi les projets à venir, un hôtel-boutique ouvrira ses portes sur la rue Main. Plongeant les clients dans un décor victorien, l’hôtel comportera sept chambres et aura une cuisine française réservée à ces derniers. Il sera, selon les dires du maire, de couleur rose à l’extérieur. 

Le célèbre Château du Lac, un bâtiment vieux de 147 ans, reprendra également vie en août prochain grâce à ses nouveaux propriétaires. La famille Mate possède aussi l’établissement de la Banque nationale auquel elle a ajouté une extension pour y installer son entreprise en technologie de l’ébénisterie, Planit Canada. Ces derniers ont également celui du Main Kitchen

D’autres commerces vont s'implanter sous peu dans le centre-ville, dont un bar à cocktail et un bar à huîtres, ce qui promet d'ajouter au caractère typiquement anglais de la Ville.

Devenir un pôle touristique intéressant 

« Si on veut être un pôle touristique, ça va prendre des logements pour les touristes parce que présentement, il y a seulement l’auberge Willow et quelques Airbnb. J’aimerais voir plus de projets comme l’hôtel-boutique », affirme Jamie Nicholls. 

Le maire de Hudson souhaite aussi avoir plus d'accommodations pour les touristes et que leur séjour soit plus long qu’une journée. 

Cela passe entre autres par un meilleur accès à la Ville, notamment avec le service de trains exo, qui ne fait actuellement qu’un seul aller-retour par jour. Le maire aimerait en voir minimalement trois, du moins pendant la période estivale, pour les touristes ou bien pour les résidents de la municipalité qui voudraient tout simplement se rendre à Vaudreuil-Dorion pour faire leurs emplettes. 

Un meilleur service de transport en commun , notamment les week-ends, pourrait ainsi attirer plus de gens, et ce surtout lors d’événements spéciaux, comme le Oktoberfest, un festival de bières que la Ville prévoit faire en septembre. 

Plus de collaborations

« On avait des opinions défavorables à cause de la gestion de l’ancienne directrice générale avec des contrats non conformes et d’autres problèmes, mais cette année on l’a réglé. Pour la première fois en huit ans, on a eu une opinion favorable. Ce n’est pas parce qu’on ne voulait pas prendre soin des parcs et de la Ville, mais on était concentré à régler les problèmes de gestion et d’administration », explique M. Nicholls. 

Il ajoute que la Ville avait de la difficulté à avoir du financement de Québec ou d’autres partenaires parce qu’ils étaient considérés comme « pas fiables ». M. Nicholls spécifie aussi que Hudson était très axée sur elle-même auparavant, ce qui n’aidait pas à faire avancer des projets. 

« L’affaire avec Hudson, c’est qu’on pensait qu’on se considérait comme une municipalité à part de la région de Vaudreuil-Soulanges, mais il faut s’engager avec nos partenaires », promet-il. Il souhaite une meilleure collaboration avec la MRC, les autres municipalités, Développement Vaudreuil-Soulanges et la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). 

La Ville a d’ailleurs pu obtenir une somme de 100 000$ de la CMM pour la planification conceptuelle de la rue Main afin de favoriser davantage les piétons. 

M. Nicholls compte se représenter aux élections municipales de novembre prochain même si aucune annonce officielle n’a été faite pour l’instant. Il dévoilera à ce moment une vision plus élaborée de l’avenir de la Ville de Hudson.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactions
  • Bizarre aucune mention du groupe pour la protection de Sandy beach le coeur d'Hudson . Une lutte que seulement la ville et le provincial peuvent sauver. Les élections arrivent et 4 des conseillers ont votés pour le développement. Voir les journaux,

    Joanne Lacombe - 2021-07-14 21:25
  • Hudson est bien plus qu'une destination Restos et Friperies. Centre Décor Hudson, Priscilla's, Leigh Allan Design sont de charmantes boutiques décor et plus. Oh! Fleurs, une fleuriste hors pair. Stirling Place au coin de Main et Selkirk a 3 boutiques à l'intérieur: La Boutique No.504: une boutique de vêtements, chaussures et accessoires, Eclectik Hudson: l'endroit idéal pour des idées cadeaux ainsi que la Boutique Hibū - La Plantation: pour des épices importées du Cambodge, des écharpes en soie et encore plus. Hudson c'est plus que des restos. C'est un style de vie!

    Liette Chamberland - 2021-07-15 14:37
  • Bravo! Il était temps qu'on reconnaisse Hudson comme une destination touristique possible. Depuis des années que j'amène mes visiteurs à Hudson pour leur montrer la beauté et la ressemblance de cette petite ville à celles du nord des États-Unis. Félicitations à ces commerçants qui l'ont rendue si attirante et intéressante. Mais, c'est avant tout une ville de la province de Québec qui devrait mettre le français plus à l'avant malgré son héritage anglais.

    Louise Laplante, Vaudreuil-Dorion - 2021-07-15 15:53