Publicité

14 octobre 2020 - 13:00 | Mis à jour : 13:13

L’attrait des investisseurs pour la région n’est pas étranger à sa localisation géographique

Boom de l'immobilier industriel dans Vaudreuil-Soulanges

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Toutes les réactions 1

Malgré un deuxième trimestre difficile lié à la pandémie, Développement Vaudreuil-Soulanges (DEV) a reçu à ce jour 35 demandes de sites industriels depuis le 1er janvier 2020, ce qui représente 95 % de celles reçues en 2019. 

« Vaudreuil-Soulanges a toujours été une destination industrielle et logistique à valeur ajoutée de choix, mais le volume de demandes de sites reçues ces derniers mois est exceptionnel et constitue une excellente nouvelle pour notre économie régionale au cours des prochains mois et années », se réjouie, Joanne Brunet, directrice générale de DEV.

Plusieurs des demandes reçues prendront du temps à se concrétiser, mais d’autres sont déjà bien réelles. En effet, confiant envers le marché, Broccolini construit actuellement un espace de près de 400 000 pieds carrés dans le parc Joseph-Carrier à Vaudreuil-Dorion et prépare le terrain pour accueillir un bâtiment de plus de 500 000 pieds carrés au parc industriel Alta à Coteau-du-Lac.

D’autres agrandissements sont également constatés. Par exemple, le groupe Quint compte agrandir de 150 000 pieds carrés son bâtiment situé au 401, Marie‑Curie et l’entreprise New Roots travaille actuellement à augmenter sa superficie. Finalement, Mon Espace Atelier termine sa phase I offrant des espaces aux petits industriels. 

L’attrait des investisseurs pour la région n’est pas étranger à sa localisation géographique. Avantageusement positionnée aux croisements des autoroutes 20, 30 et 40, Vaudreuil-Soulanges est traversée par les voies doubles des chemins de fer du Canadien National et du Canadien Pacifique et directement située sur le corridor de commerce Ontario-Québec.

Ainsi, la région positionne stratégiquement les entreprises désireuses d’accéder aux marchés du Grand Montréal, de l’Ontario, du Midwest américain, mais aussi de l’Asie.

« Les investisseurs sont sérieux et nombreux. Le travail de mise en marché du territoire fait l’an dernier auprès des courtiers et des relayeurs tels Montréal International et Investissement Québec porte fruit » a indiqué Carole Cardinal, directrice, développement territorial et commissaire industrielle de DEV.

La pandémie a propulsé la tendance de rapprocher la chaîne d’approvisionnement du consommateur, qu’il soit un individu ou une entreprise. De plus, l’appel du gouvernement à produire davantage de produits québécois particulièrement dans les secteurs médical et agroalimentaire a fait croître les demandes pour des bâtiments hébergeant ce type d’entreprise.

Enfin, le mouvement de recherche d’espaces sur la première couronne se poursuit de la part d’entreprises existantes.

Pour conclure, rappelons que le territoire de Vaudreuil-Soulanges compte 11 parcs et 10 zones industriels répartis dans 13 municipalités offrant 1 474 hectares/158 millions de pieds carrés dont 853/92 sont actuellement vacants et disponibles au développement.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Bonne Nouvelle! Mais toujours pas assez. Il serait possible d'y avoir beaucoup plus de développements si la CMM, CPTAQ, UPA, Fontionnaires, Parties Politiques, et etc... pourrais arrêter de mettre des bâtons dans les roues de notre vrai gagne pain, les industries.

    Économie - 2020-10-14 17:05