Publicité

Blogue Explore VS, par

19 décembre 2019 - 07:00

L’étrange Noël de monsieur Jacques

La période des Fêtes est loin d’être très reposante chez nous. Séparé de la mère de mes enfants, j’ai eu la chance de tomber sur Madame, elle-même issue d’une famille recomposée. Ainsi, j’approche un peu plus d’un genre de marathon (mettons) que d’une période de repos. J’ai quelques idées étranges pour assurer ma survie.
 
Au moment d’écrire ces lignes, je n’ai pas encore fait l’achat d’un seul cadeau. Danger est mon deuxième nom. Je compte sur l’appui indéfectible du Père Noël pour m’aider à m’en sortir. Il ne m’a jamais fait faux-bond. C’t’un bon Jack ce Saint-Nicolas.
 
Je me mets tranquillement dans l’esprit des Fêtes: j’ai écouté Christmas Vacation ainsi que les deux seuls vrais Home Alone, j’ai entendu Last Christmas à peu près 20 vingt fois (en vrai, je ne m’en lasse jamais) et j’assistais à Casse-Noisette samedi dernier.
 
Il ne me manque plus qu’à établir la liste de sujets controversés que je veux soulever en famille. En voici quelques exemples : le projet de loi 21, Greta Thunberg, le menu du souper de Noël, et le Bye Bye (avec des phrases types du genre : En tout cas, c’est plus ce que c’était; J’ai pas vraiment ri ou encore le très recherché J’aime mieux la revue d’Infoman).
 
Je pense être fin prêt !
 
Jouer dehors
 
Je disais d’entrée de jeu que je n’anticipe pas connaître des vacances très reposantes. Avec la certitude de ce qui m’attend, j’ai décidé de faire un peu différent des dernières années afin de profiter au mieux de ces journées de répit.
 
Je ne sais pas ce qui m’a pris, mais j’ai lancé l’idée à Madame d’aller faire de la raquette. Oui, oui dehors. Même s’il fait froid. Avec les raquettes que l’on met sous nos bottes. Je ne sais pas qui d’entre elle et moi a vécu la plus grande surprise. Ne soyez donc pas trop étonné de me croiser avec la guedille au nez dans les sentiers des Forestiers.
 
D’un autre côté, je me suis dit que j’allais, encore une fois, tenter d’apprendre à Fiston à patiner. Ça n’a pas été un succès jusqu’ici, mais je disais que Danger est mon deuxième nom. Ce ne sont pas des blagues.
 
Oui, j’ai donc prévu DEUX activités extérieures. Je suis un homme changé.
 
Résolution
 
Qui dit temps des Fêtes, dit Jour de l’An, donc résolution. La mienne est de tenter d’être plus sensible à la chance que j’ai. Fin novembre, j’ai parcouru plusieurs villes du Yucatán au Mexique. Nous voulions vivre parmi les gens de la place donc nous nous sommes tenus loin des tout-inclus. Depuis mon retour, je suis beaucoup plus reconnaissant de toutes les choses que l’on tient pour acquises.
 
C’est dans cet esprit que je veux vivre la période de réjouissances qui se présente dans quelques jours. Ça ne veut pas dire pour autant que je ne dirai pas que la dinde a un arrière-goût de savon et que la tourtière n’a de bon que le ketchup que l’on met dessus. Oh que non, je n’ai pas perdu mon gros bon sens quand même.
 
L’étrange Noël de monsieur Jack
 
Je suis bien fier de mon titre puisque c’est un clin d’oeil à mes trucs étranges pour moi, à mon nom et au film produit par Tim Burton. Toutefois, ce n’est en rien un signe d’appréciation de ce film. Je trouve ce film terrible, au grand dam de bien des gens, dont ma fille.
 
Pour la petite histoire, il a été considéré comme un navet pendant des années jusqu’à une entreprise décide d’en faire des t-shirts et des tasses. Le flop est ainsi devenu un film culte. Ça ne le rend pas bon pour autant. Oui, j’ai des opinions tranchées et tranchantes. Fiou, je n’ai pas trop changé !
 
Plus sérieusement, je vous souhaite un très joyeux temps des Fêtes avec les gens que vous aimez et ceux que vous tolérez. En plus, les jours commenceront à rallonger bientôt. D’ici là, faites comme moi et écoutez Last Christmas en boucle.
 
On se revoit en 2020 !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: