Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Aide financière

Un pas de plus vers la nouvelle construction de l'entrepôt de Moisson Sud-Ouest

durée 18h00
21 avril 2022
Stéphane Tremblay
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Stéphane Tremblay, Journaliste

Jugée par le gouvernement du Québec comme urgente, la nouvelle construction de l’entrepôt de Moisson Sud-Ouest obtient un coup de pouce financier sur un projet avoisinant les 4 M$.

L’entrepôt de Salaberry-de-Valleyfield est vétuste et ne permet pas d’entreposer suffisamment de denrées pour nourrir les familles de plus en plus nombreuses dans le besoin. Un autre local est loué à Beauharnois sur une base temporaire. 

« Actuellement, la superficie est de 10 000 pieds carrés, elle doit être doublée pour répondre adéquatement au volume de denrées qui entrent », précise Nathalie Lavigne, coordonnatrice des communications et des événements chez Moisson Sud-Ouest.

La bonne nouvelle. Le projet de construction a été approuvé par le gouvernement de François Legault avec une aide de l’ordre de 275 000$.

Une autre partie du montage financier proviendra, encore une fois, de la générosité des citoyens et des gens d'affaires des MRC de Beauharnois-Salaberry, du Haut-Saint-Laurent et de Vaudreuil-Soulanges.

L’objectif de la campagne: Pour arriver à nos faims est de 1 M$. Le thermomètre oscille déjà autour de 400 000$. Saviez-vous qu'un don de 50$ permet à une famille de se nourrir pour deux semaines? 

Chaque mois, Moisson Sud-Ouest vient en aide à plus de 8300 personnes, dont 44% sont des enfants. Préoccupant!

Les besoins en nourriture ont augmenté de 30% au cours de la dernière année et ils continueront de grimper avec la pandémie et l’inflation.

Depuis 1989, Moisson Sud-Ouest est la porte de secours, surtout dans un contexte social où des individus et des familles ne mangent pas quotidiennement à leur faim. 

L’équipe mise sur une réduction du gaspillage alimentaire et se tourne vers des projets qui s’allient à des valeurs environnementales comme la récupération de produits auprès des entreprises, producteurs, maraîchers et épiciers locaux.

Sa mission, quasi-vitale, est de récupérer des denrées alimentaires chez plusieurs fournisseurs répartis en majorité sur son territoire et de les distribuer chaque jour aux organismes accrédités, afin que ces derniers soulagent la faim d’une partie de la population parmi les plus démunis de la région desservie.

Toute l'équipe de Moisson Sud-Ouest avec ses précieux bénévoles met ainsi en lumière une problématique préoccupante à travers la province et se veut un moyen de prendre action et de sensibiliser la population à l’enjeu grandissant qu’est la faim au Québec.

Comme le dit si bien le directeur général de Moisson Sud-Ouest, Stéphane Spisak: « Aidez-nous à combattre la faim, ça change des vies».

 

 

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


24 novembre 2022

Claude DeBellefeuille fière de protéger le bas de laine des travailleurs

La députée de Salaberry-Suroît, madame Claude DeBellefeuille, a salué l’adoption unanime par la Chambre des communes du projet de loi visant à protéger les bas de laine des travailleurs et travailleuses en cas de faillite d’entreprise. Après plusieurs années de lutte pour mettre à l’abri ces fonds de retraite durement gagnés, la députée bloquiste ...

24 novembre 2022

Du changement dans la collecte du bac brun cet hiver

La MRC de Beauharnois-Salaberry rappelle qu’à compter du 27 novembre, la collecte du bac brun ne s’effectuera que toutes les 2 semaines, et ce, jusqu’au 2 avril 2023.  En hiver, le volume de matières organiques récoltées via le bac brun est évidemment en forte baisse. Il n'y a plus de tontes ou de feuilles d'arbres à ramasser. C'est pourquoi ...

24 novembre 2022

Nouvelle arrestation à Salaberry-de-Valleyfield

Le 22 novembre, les policiers de la Sûreté du Québec ont procédé à une perquisition dans le cadre d’une enquête pour trafic de stupéfiants sur la rue Cossette à Salaberry-de-Valleyfield. Sur place, ils ont procédé à l’arrestation d’une femme de 45 ans, pour possession de stupéfiants en vue d’en faire le trafic et possession d’un bien ...