Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Une visite bien spéciale pour les petits et grands

Des clowns à l’Hôpital du Suroît rassurent les petits comme les plus grands

Chargement du vidéo
durée 13h00
6 décembre 2021
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Voir la galerie de photos

Le 10 novembre dernier, grands souliers, marionnettes et vêtements farfelus, déambulaient le bloc opératoire de l’Hôpital du Suroît. Lili (Lise Renaud) et Zazou (Anne-Marie Proton) ont rendu visite aux petits comme aux grands usagers du bloc opératoire. 

Tout juste avant son opération, le petit Mathis s’amuse avec ses deux nouvelles amies au nez rouge. En route vers son intervention médicale, l’enfant est tout sourire dans la voiturette électrique, qui est un don d’un commerce local à la Fondation de l’Hôpital du Suroît. Désormais, la voiture sera utilisée pour apaiser les angoisses des petits usagers de l’hôpital de Salaberry-de-Valleyfield.  

Un patient plus âgé, couché dans son lit du bloc opératoire, a les yeux pétillants en prenant une photo avec les deux clowns, qui sont visiblement venus mettre le sourire aux lèvres des enfants, mais aussi à celles des plus grands.  

Alors que les clowns et leurs marionnettes s’apprêtent à quitter l’unité, un employé s’arrête, leur demandant une vidéo avec elles, qu’il enverra ensuite à sa fille. « Tu vois, ce n’est pas si pire que cela, les hôpitaux », s’exclame l’employé devant la caméra.  

C’est notamment grâce à Catherine Tanguay, médecin ORL (otorhinolaryngologiste) et la proactivité de Luce Lebœuf, chef du bloc opératoire à l’Hôpital du Suroît, et de son équipe que ces petits moments de bonheur ont été rendu possible.  

Pour Dominique Pilon, directeurs des activités hospitalières de l’Hôpital du Suroît, la visite des deux clowns à l’hôpital met du bonheur dans la journée des usagers, mais aussi des employés.  

«C’est ce genre d’initiative qui démontre qu’il y a du beau entre les murs de cet hôpital malgré les défis présents. On œuvre dans le domaine de la santé pour aider les gens et aujourd’hui, je me dis mission accomplie! », a souligné Dominique Pilon en précisant qu’il souhaite à l’Hôpital du Suroît d’autres initiatives de ce genre.  

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


27 janvier 2023

Censé être mort, il pourrait revenir en cour en mars prochain

Alors que son avocat, le criminaliste Maître Guy Lalonde de Salaberry-de-Valleyfield, avait prédit sa mort pour le mois de décembre 2022, le dossier du propriétaire du restaurant Pete Smoke Meat de L'Île-Perrot, Peter Varvaro reviendra en cours en mars prochain.  À lire également:  Accusé, le propriétaire du Pete Smoke Meat ira mourir au ...

27 janvier 2023

Aide financière de 125 000$ pour Justice Alternative du Suroît

Le député de Beauharnois confirme, au nom du ministre de la Sécurité publique, François Bonnardel un financement de 125 000$, pour l’année 2022-2023, à l’organisme Justice alternative du Suroît qui vise à agir de façon concertée en prévention de la criminalité chez les jeunes.     « Il est important de prévenir et de réduire la criminalité des ...

27 janvier 2023

Une belle performance des athlètes de Gymini à Salaberry-de-Valleyfield

Les athlètes de gymnastique artistique féminine du Club Gymini ont brillé lors de la deuxième sélection régionale et de la première Coupe Québec du district 1, qui ont eu lieu la fin de semaine dernière à Salaberry-de-Valleyfield. Les niveaux régionaux 4, 5 et 6 ont tous livré des performances exceptionnelles, tout comme les athlètes provinciales ...