Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

PANDÉMIE- COVID-19

Amende salée ou peine de prison pour les voyageurs Canadiens qui ne s’isolent pas

durée 11h48
26 mars 2020
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Lors de son point de presse quotidien devant sa résidence officielle à Ottawa, en ce jeudi 26 mars, Justin Trudeau a été clair. Les voyageurs qui rentrent au pays sans se soumettre à une isolation obligatoire risquent maintenant une amende salée allant jusqu'à 750 000$ et même une peine d’emprisonnement de six mois maximum. 

À lire aussi sur le même sujet: 

« On va la gagner ensemble cette bataille », François Legault

Les gens qui ne comprennent pas et refusent de s’isoler dès leur retour, en allant par exemple à l’épicerie à leur arrivée, s’exposent maintenant à une amende et même à une peine de prison. C’est via la Loi sur la mise en quarantaine que le gouvernement de Justin Trudeau compte forcer les récalcitrants à suivre les consignes.

Des appels téléphoniques seront effectués chez les gens rentrant de voyage afin de s’assurer de leur coopération et de leur isolement.

107 milliards de dollars pour les travailleurs et familles du Canada

Il a aussi confirmé, lors de son allocution du jour, que 107 milliards de dollars seront remis prochainement aux travailleurs et familles du Canada, via différentes prestations monétaires.

La prestation canadienne d’urgence permettra de remettre 2000 $ aux Canadiens pour quatre mois. « Nous travaillons sans relâche pour mettre un portail en ligne prochainement afin que les intéressés puissent s’y inscrire. Une fois que ce sera fait, l’argent sera disponible dans les 10 à 14 jours suivants », a précisé M. Trudeau.

Cette prestation remplace les deux annoncées la semaine dernière par le gouvernement libéral.

Bonification de l’allocation parentale

M. Trudeau a aussi ajouté que l’allocation parentale sera bonifiée, tout comme le crédit de TPS acheminé aux gens à faible revenu à quelques occasions pendant l’année.

Gel du remboursement des prêts étudiants

« Pour ceux qui remboursent des prêts étudiants, sachez que l’on travaille actuellement pour imposer un moratoire de six mois et offrir un répit aux contribuables concernés », a-t-il affirmé.

Enfin, M. Trudeau a mis en garde la population contre un texto frauduleux acheminé hier concernant la nouvelle prestation d’urgence. « C’est une arnaque si vous recevez une communication de ce type. La meilleure source d’information sur le sujet est le site du gouvernement du Canada », a-t-il conclu.

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Cinq artistes de Beauharnois-Salaberry se partagent la somme de 80 500$

La MRC de Beauharnois-Salaberry a renouvelé en 2023 son engagement à l’Entente de partenariat territorial pour les arts et les lettres en Montérégie. Cette entente entre le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH), douze MRC, l’agglomération de Longueuil ainsi que la Table de ...

Une nouvelle directrice générale pour les Services animaliers de Salaberry-de-Valleyfield

Le conseil d’administration des Services animaliers de Salaberry-de-Valleyfield est fier d’annoncer la nomination de Bérangère Bécard Najem au poste de directrice générale. Depuis 2003, Madame Bécard Najem a eu la chance de mettre son expertise à profit dans différents emplois reliés au domaine animalier alors qu’elle a, notamment, été auxiliaire ...

Un nouveau directeur-général et greffier-trésorier à Saint-Étienne-de-Beauharnois

Les membres du conseil municipal de Saint-Étienne-de-Beauharnois confirme la nomination de monsieur Idanuel Vallejos au poste de directeur général et greffier-trésorier de la localité.  Le conseil municipal de Saint-Étienne-de-Beauharnois salue chaleureusement l’arrivée de monsieur Vallejos à la tête de l’administration municipale et se montre ...