Publicité

21 décembre 2020 - 12:00 | Mis à jour : 23 décembre 2020 - 09:43

Marie-Claude Nichols se dit déçue que la région de Vaudreuil-Soulanges ne soit pas en phase 2

Prolongement du Réseau express métropolitain: Vaudreuil-Soulanges exclu du projet

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Toutes les réactions 2

C’est sans grandes surprises que la députée provinciale de Vaudreuil, Mme Marie-Claude Nichols, a accueilli, le 15 décembre dernier, la nouvelle annonçant le prolongement du Réseau express métropolitain (REM) dans l’est de Montréal.

« Depuis le début du mandat de la CAQ, c’était clair que le REM n’allait pas venir jusque dans Vaudreuil-Soulanges. Pourtant, nous étions dans la phase deux du projet, mais les plans ont changé. Je trouve vraiment dommage que notre comté ne soit pas inclus », indique d’entrée de jeu la députée provinciale libérale, Mme Marie-Claude Nichols, jointe par téléphone.

Précédemment au pouvoir, le gouvernement libéral s’était engagé à réaliser, en deuxième phase, la prolongation du REM de Sainte-Anne-de-Bellevue vers les comtés de Vaudreuil et Soulanges, et ce, en longeant le boulevard des Anciens Combattants. Ainsi, Vaudreuil-Soulanges devait bénéficier du REM dans cette seconde phase du projet. 

« Le gouvernement Legault ignore complètement les projets de développement dans l’Ouest à l’extérieur de Montréal, qui sont pourtant facilement réalisables et tout aussi importants. Il faut que ce gouvernement tienne compte que la population de notre région ne cesse d’augmenter, que c’est le moment pour investir et que le transport collectif est essentiel », a déclaré la députée de Vaudreuil, Marie-Claude Nichols.

Être bien représenté pour ne pas être oublié

La députée Nichols se dit d’autant plus inquiète qu’elle ne sent pas que la voix de la région soit bien entendue au sein du caucus de la CAQ. Alors que les élus caquistes de l’Est se sont fait entendre dans le dossier du prolongement du REM, selon Mme Nichols, la députée de Soulanges, Marilyne Picard, «  est quant à elle, une fois de plus, silencieuse, pour défendre notre région. » 

« Si l’on souhaite ne pas être oublié dans le dossier du REM, il faut être représenté, il faut que nos intérêts soient défendus. Je lui demande de parler pour nous auprès de son gouvernement et de réclamer un engagement clair à ce projet majeur, comme il avait été initialement prévu par le précédent gouvernement libéral », a clamé la députée Nichols.

Néomédia a tenté de joindre, Mme Picard, afin de faire la lumière sur le présent dossier, toutefois, notre demande d’entrevue est demeurée dans réponse. 

Pour Marie-Claude Nichols, l’avenir de Vaudreuil-Soulanges repose sur un système de transport collectif permettant à la population de se déplacer facilement vers la métropole. « Les citoyennes et les citoyens de Vaudreuil peuvent compter sur moi ainsi que sur mes collègues de l’opposition officielle libérale afin que notre région soit entendue à l’Assemblée nationale », ajoute la députée.

Le REM toujours exclu du nouveau pont de l’Île-aux-Tourtes

Rappelons que, malgré de nombreuses demandes et une certaine pression citoyenne, les plans du nouveau pont de l’Île-aux-Tourtes excluent toutes possibilités d’y intégrer le REM. Le futur pont comprendra trois voies de circulation par direction, un accotement adapté à l'utilisation par les autobus seulement ainsi qu'une piste polyvalente. 

« Je trouve ça dommage que le comté de Vaudreuil soit oublié, mais je n’en suis pas surprise. La CAQ semble prendre des décisions orientées vers leurs circonscriptions. Pourtant, le gouvernement devrait être là pour tous les Québécois et agir en vertu des réalités propres à chaque région », conclut Mme Nichols. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactions
  • C'est tout à fait bizarre nos élus et notre système politique ? Face à la dernière élection provinciale, la députée de Soulanges était visible et présente dans son but d'être élue. Je me rappelle même qu' elle venait nous voir , les résidents dans la Vallée Chaline a Saint-Lazare !
    Est-ce tout à fait inexplicable qu' elle ne défende pas notre région au sujet du prolongement du REM ? Ensuite , pas si loin que ça une résident avait fait plainte suite à la demande de Saint-Lazare pour éviter l'élection partielle dans le district 3 a Saint-Lazare . Notre députée ne voulait-elle pas se prononcer ou se positionner sur ce dossier ? Le droit de vote est-il fondamental dans une société ? Les élus sont mis dans leur chaise pour aider les électeurs et améliorer leur vie collective. Le prolongement du REM devrait être une priorité pour notre députée. Elle doit collaborer avec les élus municipaux pour défendre le droit collectif pour une mobilité écologique qui va réduire les effets de la congestion routière dans notre région. Une réforme fondamentale et requise pour notre système démocratique, peut n’importe qui peut se présenter dans une élection et devenir élus, mais souvent sont en manque d'expérience ou les connaissances de faire le travail requis.

    Jean-Marc Felix Dansereau - 2020-12-23 08:34
  • Notre région de la montérégie a toujours été ingnoré. Le CMM, CPTAQ, UPA et etc. se sont toujours assurés que rien ne se passe ici. Même l'hopital, tant nécessaire, fut un combat. Les citoyens se font raconter des histoires sur l'étalement urbain tandis que la rive sud et nord continuent de grandir et s'enrichir. La valeur des terrains de ces régions appertenant a certaines personnes avec beaucoup de poid politique leur permettent de se remplir les poches. C'est a nous de mettre de la pression sur nos politiciens pour notre région. Nous allons accumuler tellement de dettes suite a cette pandémie qu'il va falloir séreusement ouvrir les portes du développement et de l'espoir économique.

    Économie - 2020-12-23 11:18