Nous joindre
X
Rechercher
Publicité
Présenté par

Ce 1er mars

Journée Zéro discrimination : Maxime Roy de LGBTQ2+ en parle

durée 18h00
1 mars 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Ginette  Brisebois
email
Par Ginette Brisebois

En 2024, ONUSIDA célèbre le 10e anniversaire de la Journée Zéro discrimination, dont le thème est cette année Protégez la santé c'est protéger les droits humains. Néomédia s'est entretenu  avec Maxime Roy, intervenant et coordonnateur chez LBGTQ2+ Vaudreuil-Soulanges, pour savoir comment l'organisme régional s'identifie à cette journée.

Comme le spécifie M. Roy, l'organisme de Vaudreuil-Dorion devient de plus en plus actif. Rappelons que la Journée Zéro discrimination avait d'abord été créée surtout pour lutter à la discrimination face au sida.

Qu'en est-il aujourd'hui de cette maladie ?

Maxime indique qu'énormément de progrès scientifiques ont été réalisés et qu'il y a de moins en moins de cas de VIH, car précise-t-il, « on utilise de moins en moins le mot sida ». Dans les faits, en 2015 par exemple, on comptait presque 37 millions de personnes infectées par le VIH dans le monde. En 2022, 1, 3 million de personnes ont été infectées.

Cependant, il faut savoir que 39 millions de personnes vivaient en 2022 avec le VIH, dont 1,5 million d'enfants et 53 % de femmes et de filles.

Le miracle qui s'est produit, c'est qu'un traitement à 93 % d'efficacité a été trouvé, la PrEP. Après des tests sanguins réguliers durant six mois environ, le VIH devient intransmissible et indétectable avec la PrEP. Cependant, il ne faut pas arrêter la médication et elle ne protège pas des autres maladies transmissibles sexuellement.

Et la discrimination ?

Cependant, comme le met de l'avant Maxime, cela n'a pas arrêté entièrement la stigmatisation. « Beaucoup de personnes éprouvent encore de la honte face à l'historique de cette maladie. Certains ressentent un traitement différent et se sentent parfois jugés dans le domaine de la santé », déplore-t-il.

De plus, ajoute-t-il « avec les personnes trans et non binaires, des examens gynécologiques,  se transforment parfois, sinon en cauchemars, du moins en moments de malaise non appréciés. Les gens se sentent parfois très stressés et ont le sentiment de marcher sur des oeufs avec des professionnels qui ne sont pas suffisamment informés.

Toutefois, précise M. Roy « il est compréhensible que certains individus, dans tous les secteurs, ne connaissent pas tous les cas d'espèce de la communauté LGBTQ+2. Toutes les questions sont acceptables et peuvent être posées si un esprit d'ouverture, de non-jugement et de bienveillance les accompagne. »

LGBTQ2+ Vaudreuil-Soulanges dispense plusieurs services à la population de la région,  : « on offre des groupes de soutien (jeudi soir), on fait des conférences dans les écoles, on essaie d'être de plus en plus présents, je mets des affiches dans les endroits publics sur lesquelles apparaît un code QRNous faisons également des jumelages entre les pairs pour ceux qui vivent des situations semblables, on peut offrir des ateliers de sensibilisation dans les institutions, dans les entreprises ».

Les gens intéressés peuvent facilement joindre l'organisation via son site Web (https://www.lgbtq2-vs.ca/). M. Roy indique que les retours de demandes d'information se font généralement en moins de 48 heures.

Son rêve, Maxime Roy nous le confie : « J'aimerais qu'un jour, on n'aie plus besoin d'allonger la liste de dénominations des LGBTQ2+. C'est une vision un peu utopique peut-être, mais j'aime à croire que c'est possible d'arrêter un jour de créer d'autres catégories de personnes marginalisées; parce qu'on aura arrêté de discriminer et qu'on laissera entendre la voix de chacun. »

Pour avoir des informations sur la réunion hebdomadaire de LBGTQ2+ Vaudreuil-Soulanges, on consulte leur site Web et leur page Facebook. On peut laisser des messages aux deux endroits. La réunion hebdomadaire de soutien a lieu le jeudi au Carrefour Jeunesse Emploi Vaudreuil-Soulanges de 18 h à 20 h. Pour des renseignements, n'hésitez pas à laisser des messages à LGBTQ+2.

Revoici les liens :

https://www.lgbtq2-vs.ca/

https://www.facebook.com/Lgbtq2vs/

M. Roy est également hypnothérapeute et écrivain à ses heures, selon ses termes. Il prépare la sortie d'un recueil Métaphores et citations.

À lire également :

Le 8 juin, une conférence grand public sur les réalités LGBTQ2+ à Vaudreuil-Dorion

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 11h31

Vaudreuil-Dorion souligne le mois intergénérationnel

Pour une deuxième année consécutive, la Ville de Vaudreuil-Dorion, de concert avec différents partenaires et organismes sur le territoire, invite la population aux Rendez-vous intergénérationnels, qui se dérouleront durant tout le mois de mai. Ces rendez-vous se déclineront en plusieurs activités réunissant des gens de tous les âges dans ...

22 avril 2024

Semaine de l'action bénévole: des gens impliqués à (re)découvrir

C'est le samedi 20 avril qu'a pris fin l'édition 2024 de la Semaine de l'action bénévole. À cette occasion, Néomédia Vaudreuil-Soulanges a voulu mettre de l'avant des gens qui, au quotidien, s'impliquent auprès de leur communauté. C'est donc quatre portraits de gens qui font la différence dans la vie d'autrui au quotidien qui ont été publiés du ...

22 avril 2024

Avis public: Approbation des ouvrages par le Groupe Nouveau Pont Île-aux-Tourtes

Le Groupe Nouveau Pont Île-aux-Tourtes (GNPIAT) donne avis par la présente qu’une demande a été faite au Ministre des Transports, en vertu de la Loi sur les eaux navigables canadiennes, pour approbation des ouvrages décrits ici ainsi que pour leur site et les plans. Aux termes du paragraphe 7(2) de ladite loi, le Groupe Nouveau Pont ...