Nous joindre
X
Rechercher
Publicité
Présenté par

Retour sur l'activité tenue ce samedi 29 avril

Une première Marche de sensibilisation à l'autisme réussie pour V.I.V.R.E & Grandir Autrement

durée 17h00
2 mai 2023
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Voir la galerie de photos

C'est ce samedi le 29 avril qu'avait lieu la toute première Marche de sensibilisation à l'autisme dans la région de Vaudreuil-Soulanges. C'est l'organisme V.I.V.R.E & Grandir Autrement qui a lancé cette initiative régionale dont le départ se faisait sur la piste cyclable aux Cèdres. 

C'est sur le coup de 9h que les marcheurs intéressés avaient rendez-vous à l'angle de la route 338 et du chemin Saint-Féréol pour prendre part à cette marche de 7,5 km dont l'arrivée était prévue au Village des Écluses de Pointe-des-Cascades. 

Notons que partout au Québec, ce samedi, des milliers de marcheurs ont enfilé leurs chaussures et leurs habits chauds pour cette cause. 

Parmi les marcheurs on retrouvait le maire des Cèdres, Bernard Daoust et la conseillère municipale du district 6, Lyndsay Simard. L'activité se tenait sous la présidence d'honneur du comédien, humoriste et animateur Jean-Michel Anctil et de sa conjointe Mélodie Charest, éducatrice spécialisée et amie personnelle de la fondatrice et présidente directrice-générale de V.I.V.R.E & Grandir Autrement, Mélanie Deveault. 

« Dans ce rôle, je souhaitais trouver quelqu'un qui comprend la cause et qui s'implique auprès de la clientèle que l'on dessert. Je ne cherchais pas une personnalité qui épouserait la cause juste pour son image ou sans s'en soucier réellement. Mélodie est une de mes amies de longue date qui travaille à l'École régionale du Vent-Nouveau à Saint-Hubert qui accueille une clientèle ayant des besoins spécialisés comme la nôtre. Je me suis donc tournée vers elle et son nouveau conjoint Jean-Michel», racontait Mme Deveault rencontrée sur place le matin même. 

Avant le départ, les participants pouvaient se sucrer le bec avec des galettes aux carottes et de la limonade. Pour les plus santé, des pommes étaient aussi offertes. 

Une trentaine de marcheurs attendus 

Pour cette toute première édition, Mme Deveault espérait qu'une trentaine de marcheurs se joindrait à elle pour la cause. Elle aura presque réussi son pari alors que 28 marcheurs ont pris part à l'événement de samedi. Le hasard a voulu que des dames du Club de l'âge d'or des Cèdres qui ont démarré un club de marche se soient jointes à la séance d'activité physique. 

Les marcheurs qui ne souhaitaient pas s'attarder au Village des Écluses après l'activité, une navette avait été mise en place pour qu'ils regagnent leur voiture en toute sécurité. 

Une marche en trois étapes 

En plus de bouger pour la cause, les intéressés pouvaient aussi rester au Village des Écluses pour le reste de la journée où d'autres activités étaient prévues. « En après-midi, des activités adaptées pour les familles ayant des enfants autistes étaient planifiées sur place comme des jeux de société. Par la suite, en soirée dès 18h, l'ambiance sera plus à la fête avec du karaoké et d'autres activités amusantes qui s'y tiendront dont un moitié-moitié et le tirage de prix de présences», ajoutait-elle. 

Quelques jours après l'activité, quel bilan en dresse-t-elle? « Nous sommes très satisfaits de cette première marche pour l'autisme dans notre région. Celle-ci nous a permis de poser les jalons pour les années à venir à plusieurs niveaux. C'est un rendez-vous l'an prochain le samedi 27 avril 2024 », conclut-elle.  

D'ici là, Mme Deveault poursuit ses efforts pour déployer le projet majeur de V.I.V.R.E & Grandir Autrement, soit la construction d'un Centre de services intégrés d’éducation spécialisée en autisme pour les jeunes âgés de 4 à 21 ans. L'organisme collabore actuellement avec une spécialiste pour dénicher le bon terrain pour concrétiser cette vision. La parcelle de terre pourrait être située sur le territoire des Cèdres ou de Saint-Lazare, soit en zones rurales afin que l'édifice soit situé près du réseau cyclable afin de faciliter la mobilité des usagers de l'endroit et de leurs familles. 

En entrevue vidéo, les présidents d'honneur de la Marche de sensibilisation à l'autisme nous expliquent pourquoi ils ont accepté ce rôle. 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Un projet d'habitations abordables suspendu à Les Coteaux

Alors que le Québec et Vaudreuil-Soulanges ne fait pas exception, vit une crise du logement sans précédent, la Municipalité de Les Coteaux met sur la glace la phase deux d'un projet de construction de 112 unités dont la livraison était prévue pour l'automne 2024. La Municipalité explique ce revirement de situation par le fait que ces nouvelles ...

28 février 2024

Réaction de Jasmine Sharma - Climat toxique dans le monde municipal

L’annonce de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, soit l’offre de soutien psychologique aux élus municipaux et d’une formation en début de mandat, a suscité une réaction mitigée d’une coalition d’élus municipaux de partout au Québec qui s’est récemment formée afin de réclamer des actions concrètes pour améliorer ...

28 février 2024

Assurance-médicaments: Ottawa ne s'engage pas à un droit de retrait pour le Québec

Le gouvernement Trudeau demeure vague quant à la possibilité que Québec puisse se prévaloir d'un droit de retrait avec pleine compensation du programme d'assurance-médicaments devant être dévoilé d'ici la fin de la semaine. «C'est important de ne pas critiquer quelque chose qui n'a pas existé. Il faut attendre que les projets de loi soient ...