Nous joindre
X
Rechercher
Publicité
Présenté par

Un trio de femmes de la région s'envole pour le Sénégal le 27 mars

Défi Rose Trip: marcher et se dépasser pour soutenir le cancer du sein

durée 18h00
14 mars 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Marie-Claude Pilon
email
Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le 27 mars prochain, Lucie Lemieux, citoyenne de Rivière-Beaudette, Catherine Bourgoin de Saint-Zotique et la marraine de celle-ci, Christine Roy de Montréal s'envoleront pour vivre toute une aventure au Sénégal en Afrique de l'Ouest: le défi Rose Trip. 

Concrètement, cette aventure, exclusivement féminine, consiste à marcher dans le désert avec pour seule aide une carte routière et une boussole. L'objectif? Outre le dépassement de soi pour les participantes, l'activité est aussi un prétexte pour amasser des fonds pour soutenir la recherche sur le cancer du sein. 

Au total, 75 équipes de trois personnes tenteront de s'orienter et de se repérer dans le désert du Sénégal lors de ce défi qui se tiendra au début avril. De ce nombre, 18 viendront du Québec. Chaque équipe devra parcourir entre 10 et 20 km par jour, à pied, avec les deux instruments cités plus haut. 

"On ne se met pas de pression de performance. Il faut rassurer les gens, le défi est sécuritaire. Nous aurons des GPS sur nous pour permettre aux organisateurs de nous suivre à distance en cas de pépins. Si on se perd par exemple, ils pourront nous réorienter dans la bonne direction. Chaque matin, on recevra une carte avec des balises identifiant le trajet du jour et nous devons nous repérer avec ses directions.  Une équipe de médecins, dont des podologues nous suivront aussi de près lors de cette aventure", explique Lucie. 

D'ici au départ, les trois filles tentent de marcher le plus possible à l'extérieur, dans la neige dont la texture est similaire au sable, ou sur un tapis roulant. "Surtout, on veut casser nos bottines de marche parce que ce ne sera pas le temps de le faire là-bas (rires)", plaisantent-elles. 

Au total, le périple au Sénégal durera une dizaine de jours, soit du 28 mars au 4 avril. " On arrivera quelques jours avant le début du défi pour s'acclimater à la température et au décalage horaire qui est de 6h de plus qu'ici. Nous partons le 27 mars, mais on arrivera là-bas le 28. Le 31, nous aurons une vérification technique et administrative et un réchauffement de 5 km pour rejoindre notre campement. Par la suite, du 1er au 3 avril, ce sera le défi. Le 4 avril, ce sera la marche solidaire avec toutes les équipes en longeant le bord de l'eau et le 5 avril, nous allons porter nos dons à l'école de Saly avant une soirée de remise de prix", détaille-t-elle. 

À la fin de chaque journée de marche, les participantes regagneront leur bivouac, un campement de luxe où elles dégusteront leur repas et dormiront dans des tentes sous un ciel étoilé. Dans le jour, elles devront se faire des lunchs individuels avant de débuter la compétition. 

Voici un aperçu de l'édition 2022 du Rose Trip: 

Une occasion de se dépasser 

Le dépassement de soi est l'une des raisons pour lesquelles les trois filles ont accepté de se lancer tête première dans cette expérience. " Pour ma part, j'ai pris part au Défi Rose des sables au Maroc en 2015, je sais donc, un peu à quoi m'attendre. J'ai adoré ce voyage et depuis que je suis revenue, j'avais dans l'idée de le refaire. Puis, le 24 décembre dernier, j'ai perdu mon papa et j'ai réalisé que la vie est courte et qu'il ne fallait pas attendre pour réaliser nos rêves. J'ai donc partagé cette envie avec mon amie Catherine qui, à son tour, l'a lancé à sa marraine de qui elle est très proche. Et juste comme ça, notre équipe était formée", raconte Lucie Lemieux, 53 ans. 

Pourquoi Catherine et Christine ont accepté de relever ce défi stimulant tant sur les plans physiques que psychologiques? " Pour moi, c'est un défi personnel où je pourrai me dépasser sur tous les plans. Je vais aussi le faire aux côtés de deux femmes exceptionnelles. J'ai dit oui tout de suite quand Lucie m'en a parlé. Je ne suis jamais allée au Sénégal et c'est une belle opportunité de dépassement de soi. Ce sera ma première aventure du genre ", confie-t-elle sur un ton enthousiaste la plus jeune du trio du haut de ses 38 ans. Cette dernière, policière de métier, est habituée de gérer son stress au quotidien et d'être debout de longues heures, deux aptitudes qui s'avèreront utiles pour elle lors de ce défi. 

De son côté, sa marraine Christine s'est dite plus fébrile qu'inquiète à l'approche du grand départ. " Aussitôt que Catherine m'a parlé de ce projet, j'ai dit oui. Ce sera une superbe expérience à vivre à ses côtés et avec Lucie. On ne se cachera pas toutefois que ça me fait un peu peur. Il fait actuellement 42 degrés Celsius dans le désert où nous marcherons à cette période de l'année dans le jour. Il faut donc être bien préparée mentalement. On doit aussi s'entendre avec ses coéquipières avant de partir: on ne va pas là pour battre un record de vitesse ou pour gagner, mais pour vivre l'expérience. Je sais que ce sera un voyage inoubliable. À la fin, nous nous rendrons dans une école du pays pour remettre des fournitures scolaires. J'anticipe ce défi avec beaucoup d'enthousiasme et un peu d'appréhension, car je ne veux pas décevoir Catherine. J'ai 60 ans, ce qui fait de moins la plus vieille de nous trois, mais je suis assez en forme pour mon âge. Ça me motive beaucoup à bien me préparer", lance-t-elle moins de deux semaines avant le départ. 

Qu'appréhendent-elles le plus? "Marcher dans le sable, c'est un défi en soi. Il faut avoir de bons souliers et de bonnes guêtres par-dessus pour empêcher que des ampoules se forment", informent les trois filles en choeur. 

Une levée de fonds pour financer l'aventure

Tous les défis sportifs comme celui du Rose trip comportent un aspect financement qui nécessite la tenue d'activités de tous genres. Fort heureusement, le trio a pu s'appuyer sur Lucie Lemieux et son expérience en la matière pour recruter des commanditaires et recueillir les fonds requis pour financer le voyage du trio. 

Pour participer, chaque femme devait amasser 3250$ pour payer les billets d'avion et le reste des dépenses. " Nous avons réussi à le faire avec différentes activités comme un tournoi de golf qui nous a permis de recueillir 11 000$, le tirage d'un panier-cadeau à la Fête des mères, d'un refroidisseur à vin et d'une activité tenue au Canadian Tire de Valleyfield au cours de laquelle nous avons vendu des hot-dogs. D'ailleurs, l'entreprise est l'un de nos commanditaires pour ce défi", mentionnent-elles. 

Parmi les autres commanditaires du trio, on peut nommer: Sidprint, Multiplus Impression, Vendirect Stéphane Duhaime, Portes et Fenêtres Valleyfield, Construction L & L (Sylvain Levac), Véhicules récréatifs Jean-François Vaillancourt et Pharmacie Brunet (Jocelyne Bélanger et Sylvain Gauthier). 

Enfin, en accomplissant ce défi, quel message les Lucie, Christine et Catherine veulent-elles livrer? " En ce mois de la Journée internationale des droits des femmes, on espère que notre aventure va en motiver d'autres à le faire. On va rire,  pleurer, s'amuser, contribuer à une belle cause, mais on veut aussi inspirer des femmes de tous les âges et de tous les poids à réaliser leurs rêves et à ne pas avoir peur de le faire. C'est accessible à toutes, il suffit de le faire", concluent-elles. 

Tout au long de leur séjour au Sénégal, quand le réseau Internet le permettra, le trio alimentera sa page Facebook (Les Caracals de feu) avec des photos et des mises à jour. On peut s'y abonner pour ne rien manquer de cette aventure. 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 14h00

Les vols de véhicules sont en baisse de 17 % au Canada, selon un nouveau rapport

Les vols de véhicules ont diminué de 17 % au cours des six premiers mois de 2024 par rapport à la même période l'an dernier, selon les données compilées par une organisation de lutte contre le crime financée par les compagnies d'assurance. Selon Équité Association, cette réduction peut être attribuée à plusieurs facteurs, dont la meilleure ...

durée Hier 6h00

La CDC lance le programme « Tremplin vers le communautaire »

La Corporation de développement communautaire Vaudreuil-Soulanges (CDC-VS) et ses partenaires recherchent activement des personnes issues de l’immigration désireuses de contribuer au secteur communautaire en y trouvant un emploi à long terme. Le programme rémunéré de stage et formation « Tremplin vers le communautaire » est une initiative qui ...

16 juillet 2024

Achat de Sandy Beach : L'acceptabilité sociale sera primordiale

La Ville de Hudson évalue la possibilité d'acquérir l'entièreté du site de Sandy Beach. C'est du moins ce qui a été discuté lors d'une séance extraordinaire du conseil municipal qui s'est tenue ce lundi 15 juillet et au cours de laquelle, deux firmes ont été mandatées pour étudier la question. « L'intérêt des deux résolutions de ce soir est de ...