Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Inauguré cette semaine, il prend place au CAB Soulanges

Un premier congélateur libre-service pour Les Complices Alimentaires dans Vaudreuil-Soulanges

durée 13h00
21 octobre 2022
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

4 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

C’est ce mercredi, le 19 octobre, que l’organisme Les Complices alimentaires inaugurait son tout premier point de vente dans la région de Vaudreuil-Soulanges. Celui-ci est situé au Centre d’action bénévole Soulanges à Saint-Polycarpe et prend la forme d’un congélateur libre-service.

Qu’est-ce que Les Complices Alimentaires? C’est un collectif constitué d’un ensemble de partenaires œuvrant dans un but : celui de récupérer des fruits et légumes et de les rendre accessibles localement via des points de vente situés dans la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent à des prix avantageux grâce à une tarification sociale.

« Tous les gens intéressés qui sont de passage au CAB Soulanges peuvent bénéficier de ce nouveau congélateur libre-service. On y retrouve plusieurs variétés de fruits et légumes portionnés en sachet de 500 grammes chacun et emballés sous vide. Nous remplissons le congélateur à l’aide des surplus alimentaires provenant de producteurs locaux et régionaux. Par exemple, le Vignoble de Pomone de Coteau-du-Lac nous qui possède aussi un verger nous a offert des pommes», résume Nathalie Collin des Complices Alimentaires.

Notons que le regroupement a des tentacules aux quatre coins de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent et compte plusieurs frigos et congélateurs libre-service ou intelligents dans ces secteurs. Entre les mois de mai et d'août de cette année, 14 000 kilogrammes de produits ont été récupérés et reproportionnés en 11 000 sacs de 500 grammes. 

Dans certaines communautés, ces frigidaires ou congélateurs sont les seules ressources alimentaires auxquelles la population a accès dans un rayon de 20 kilomètres. Fait intéressant: dans tous les appareils, on retrouve trois catégories de prix. Ainsi, les gens prennent ce qui convient en fonction de leur budget sans jugement. « Les jeunes pousses ont un prix qui couvre à peine les frais d'emballage et d'étiquetage. Les produits de la section récolte ont un tarif un peu plus élevé. Et ceux du volet solidaire sont au plein prix. Il n'y a pas de vérification à la caisse pour s'assurer que la personne n'a, par exemple, pas les moyens d'acheter des produits au plein prix. Les consommateurs prennent ce qu'ils veulent et paient le prix de la catégorie associée», ajoute-t-elle. 

Une plus-value à ce projet à vocation sociale

En plus d’avoir une vocation sociale, le projet a aussi un autre côté intéressant : les fruits et légumes offerts dans les différents points de vente sont lavés, découpés et ensachés par des jeunes inscrits dans le parcours à l’emploi. « On parle d’une clientèle composée de gens qui doivent compléter des heures de travaux communautaires ou de personnes qui sont en processus de réinsertion sociale. Pour nous, c’est ça créer un cercle vertueux. C’est une belle manière de les encourager dans la reprise en main de leur vie et de redonner au suivant », mentionne-t-elle.

Un service apprécié des producteurs participants

Présents sur place, deux producteurs agroalimentaires impliqués dans le projet ont accepté de témoigner. L’un d’eux œuvre au sein des Serres Lefort, une entreprise de Sainte-Clotilde-de-Châteauguay et dont les produits sont distribués partout au Québec. L’autre est Sylvie Bissonnette du Vignoble de Pomone à Coteau-du-Lac.

Les deux ont souligné le côté pratique du projet. « Il est rare que l’on puisse se départir de petites quantités de produits. Il faut souvent les jeter parce que nous n’avons pas de preneur. Autre fait intéressant, les Complices Alimentaires ont un service de ramassage à l’entreprise. C’est très intéressant, ça nous évite de devoir nous déplacer », ont-ils noté.

Également sur place, on retrouvait des élus municipaux qui se sont dits impressionnés par le projet et l’organisme porteur de celui-ci. « Personnellement, je suis très surprise d’apprendre que le CAB Soulanges offre ce service à ses usagers et à l’ensemble des citoyens. C’est une initiative emballante et extraordinaire », précisait France Rivet, conseillère à Rivière-Beaudette se disant même ouverte à voir une telle démarche s’établir sur ce territoire.

L’attachée politique de Marilyne Picard, Jeanne Turbide, également présente à cette inauguration a assuré la pleine collaboration de l’équipe de la députée provinciale aux Complices Alimentaires dans le besoin.   

Plusieurs projets à venir pour Les Complices Alimentaires 

Depuis sa création, le regroupement Les Complices alimentaires ne cesse de grandir et de prendre de l’expansion. À ce jour, quatre personnes sont à l’emploi de l’organisme à temps plein pour assurer la coordination du projet dans tous ses aspects.

« On se fixe comme objectif de compter 12 congélateurs libre-service sur l’ensemble du territoire de la Montérégie-Ouest. Pour cela, nous allons devoir agrandir notre cercle de fournisseurs et de collaborateurs. C’est un travail de longue haleine. Avant d’installer le congélateur ici au CAB Soulanges, il a fallu trois ans de travail en amont. À court terme, on se fixe l’objectif d’avoir un second camion et chauffeur pour assurer le ramassage des denrées et un GPS pour nous permettre d’optimiser nos déplacements sur le territoire», conclut-elle.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Découvrez une centrale hydroélectrique près de chez vous cet été

À l'aube de la saison estivale, Hydro-Québec invite les citoyens du Suroît intéressés à en apprendre plus sur ses centrales à visiter celle-ci au cours des prochains mois. Au total, 16 installations hydroélectriques appartenant à la Société d'État ouvrent leurs portes au public pour leur faire découvrir l'envers du décor.  Celles qui y prennent ...

durée Hier 18h00

Retour sur l'actualité de la semaine dans Vaudreuil-Soulanges

Une autre semaine riche en actualité se termine. Voici ce qui a marqué l'actualité des derniers jours dans Vaudreuil-Soulanges.  Des travaux de 1,8 M $ en cours à l'école primaire de l'Éclusière à Coteau-du-Lac  Des travaux nécessitant un investissement de 1,8M $ sont en cours à l'école primaire de l'Éclusière, située sur le chemin ...

durée Hier 14h00

Inscrivez-vous à la course de boîtes à savon à Rigaud

Les jeunes citoyens de Rigaud, âgés entre 7 et 12 ans, sont invités à prendre part à une course de boîtes à savon, le samedi 24 juin prochain, en avant-midi. Les inscriptions sont en cours pour cette activité organisée par le Club Optimiste de Rigaud. « Les 100 premiers jeunes inscrits, toutes catégories confondues, recevront en cadeau une ...