Publicité

13 janvier 2022 - 14:00

Casca Vaudreuil-Soulanges

Un besoin criant de familles d’accueil pour des chats rescapés

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Le Comité d'Aide et de Secours pour les Chats Abandonnés (Casca) a lancé ce jeudi un cri du cœur sur les réseaux sociaux. L’organisme à but non lucratif de la région de Vaudreuil-Soulanges a un besoin urgent de familles d’accueil pour des chats. Ces familles doivent toutefois être prêtes à s’occuper d’un animal, parfois en piètre état. 

Les bénévoles de Casca ont récemment sorti près d’une dizaine de chats de la rue et plusieurs sont encore à l’extérieur au grand froid. 

Ces chats laissés pour compte ont souvent des problématiques comme un comportement sauvage, des maladies, des parasites ou encore une grossesse. « Ils n’arrivent pas tous gentils », lance Louise Riendeau, bénévole chez Casca, jointe au téléphone ce jeudi. Certains souffrent également de malnutrition ou de déshydratation et sont non-vaccinés. 

L’organisme cherche donc des familles d’accueil pour en prendre soin et les socialiser à l’humain. « Ça prend des gens qui sont prêts à être une famille d’accueil pour les besoins du chat », mentionne Mme Riendeau. 

Il faut donc l’isoler dans une pièce sécuritaire, lui donner les médicaments nécessaires et prendre en charge ses besoins de base. « On essaie d'accommoder le foyer avec l’animal, assure Louise Riendeau. Ça ne fonctionne pas toujours. C’est difficile après de transférer les chats d’une place à l’autre. »

Cette dernière recommande ainsi que les gens qui désirent se porter volontaires aient une certaine expérience avec les félins. Ceux-ci doivent habiter la région et il est préférable qu’ils possèdent une voiture pour s’occuper des visites chez le vétérinaire. La nourriture et la litière sont fournies.

Il ne suffit finalement pas de prendre un chat pour cinq ou six jours, mais bien pour une période de quelques semaines variant en fonction de l’animal. Ce chat pourra ensuite être adopté. « C’est valorisant de savoir qu’on a pu sauver un chat, mais les gens doivent vraiment vouloir le faire », ajoute la bénévole. 

Si des personnes ne sont pas prêtes à s’engager d’une telle manière, Louise Riendeau rappelle qu’il est possible de faire des dons à l’organisme. Dernièrement, des chats ont eu des membres amputés comme des orteils ou un œil. Ces interventions sont coûteuses. 

Pour devenir famille d’accueil ou pour plus de détails, il est possible de communiquer avec l’organisme par courriel au [email protected] Des informations sur le milieu de vie comme la présence d'autres chats ou d'enfants seront appréciées. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.