Publicité

19 octobre 2021 - 17:00

20 restaurants de la région y prennent part

Biscuits sourire: 80 341$ amassés au profit du projet Vigilance

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Incontournable, surprenante, fortement attendue : cette année encore, la campagne du Biscuit Sourire, qui s’est tenue du 13 au 19 septembre 2021 au profit de la Fondation de l’Hôpital du Suroît, a battu un record. Elle a permis d'amasser  80 341 $ au profit du projet VIGILANCE, une initiative concertée du CISSS de la Montérégie-Ouest et d'acteurs communautaires. 

Un objectif dépassé et une victoire épatante qui réjouit la Fondation de l’Hôpital du Suroît et ses partenaires. Cette année, ce sont 20 restaurants Tim Hortons® provenant de Salaberry-de-Valleyfield, Vaudreuil-Dorion, Les Coteaux, Coteau-du-Lac, Rigaud, Pincourt, Saint-Lazare, Ormstown, Beauharnois et Île Perrot qui ont choisi de changer le monde en collégialité avec la Fondation de l’Hôpital du Suroît.

La campagne du Biscuit SourireMC a vu le jour en 1996 afin d’amasser des fonds pour aider la communauté. Pendant une semaine, soit du 13 au 19 septembre 2021, les restaurants Tim Hortons®, ses propriétaires de restaurant ainsi que des millions de généreux bénévoles de partout au Canada ont uni leurs efforts pour dépasser les records de ventes soient plus de 12 millions de dollars.

«Chaque année, les propriétaires de restaurant Tim Hortons se surpassent pour recueillir des fonds pour notre campagne annuelle du Biscuit Sourire MC, et il est vraiment inspirant de participer à une initiative aussi importante », raconte Hope Bagozzi, directrice du marketing chez Tim Hortons.
 

Dans la région de la Montérégie-Ouest, c’est depuis 2018 que la campagne du Biscuit Sourire MC de Tim Hortons® est organisée au profit de la Fondation de l’Hôpital du Suroît. Pour sa 4e édition, un engouement sans précédent s’est fait ressentir de la part de toute la population incluant les entreprises de la région, les franchisés, les bénévoles, les partenaires ainsi que de nombreux citoyens ayant la santé et le bien-être de la population à cœur.
 

«C’est une grande fierté pour nous d’avoir réussi à amasser tous ces fonds pour une cause aussi importante que la santé mentale jeunesse. Nous sommes fiers, grâce à nos équipes, de faire une si grande différence pour notre communauté. » soulignent Dan Lajeunesse, directeur des succursales de Salaberry-de-Valleyfield et Ormstown et Behzad Baghdadi, franchisé de Vaudreuil-Dorion et Saint-Lazare.

La campagne annuelle aura permis à la Fondation de l’Hôpital du Suroît de dépasser son objectif fixé de 75 000 $ en atteignant l’extraordinaire somme de 80 341 $. Le projet Vigilance vise à améliorer les conditions de vie des jeunes d’âge scolaire les plus défavorisés de la région ainsi que la santé mentale des jeunes.

« Nous sommes si touchés et impressionnés par cette vague d’amour et de générosité ayant pour but de soutenir la santé mentale de nos jeunes. Depuis 2018, c’est plus de 180 000 $ qui ont été amassés, et chaque année le montant ne cesse de s’accroître. C’est impressionnant! Ceci démontre l’apport inédit de notre communauté envers le mieux-être des gens d’ici » mentionne Michèle Cyr-Lemieux, directrice générale de la Fondation de l’Hôpital du Suroît.

Au cours de cette campagne sucrée, l'organisme a pu compter sur l'appui de plusieurs donateurs corporatifs. Parmi eux, on peut nommer  ALI EXCAVATION (93 douzaines), CFP Paul-Gérin Lajoie (82 douzaines), le CISSS de la Montérégie-Ouest (62 douzaines). Il convient de signaler la première et grandiose participation du Collège de Valleyfield (91 douzaines) qui a décidé de remettre un biscuit par étudiant de l’établissement.

«Le Collège de Valleyfield est conscient des enjeux que traite le projet VIGILANCE. Notre contribution est une manière pour nous de souligner la pertinence et la qualité de ce projet. Le Collège partage aussi le principe bien connu des intervenants qu’il est très efficace de miser sur les forces de la communauté pour mieux aider ceux qui en ont besoin. Aider notre communauté, c’est le rôle qu’on veut jouer.» mentionne Éric Tessier, directeur des affaires étudiantes au Collège de Valleyfield.

De plus, la créativité était au cœur de cette 4 e édition avec l’apport culinaire des restaurants locaux : JAZZ, DEZ Taverne Urbaine, McBroue et Le Club Touriste Resto-Bar situés au centre- ville de Salaberry-de-Valleyfield dans la création de recettes spéciales incorporant les Biscuits SourireMC et des artistes Madeleine Turgeon et Marie-Josée Berthiaume, qui ont bénévolement enjolivé le Tim Hortons® du centre-ville d’une magnifique fresque.

La Fondation de l’Hôpital du Suroît souhaite féliciter et marquer le travail extraordinaire de l’équipe de la succursale du Tim Hortons située sur la rue Alphonse-Desjardins à Salaberry-de- Valleyfield, qui a vendu 29 350 Biscuits Sourire et qui termine fièrement 1er au Québec et 4e au Canada dans le classement des restaurants ayant vendus le plus de Biscuits Sourire. 

 

BV: Pour la photo officielle : 

Dans l'ordre, de gauche à droite : 

Avant plan :

Michèle Cyr Lemieux : Directrice générale Fondation de l’hôpital du Suroît
Mathieu St-Cyr : Gestionnaire Principal, Marketing Régional, province du Québec – Marque  TIM HORTONS

Arrière-plan :

Karine Leblanc : Intervenante projet VIGILANCE
Julie Globensky : Responsable du projet VIGILANCE
Dan Lajeunesse : Directeur des succursales Tim Hortons de Salaberry-de-Valleyfield et Ormstown
Daniel Gaudet : Franchisé Tim Hortons de Vaudreuil-Dorion, Ile-Perrot et Pincourt
Nicholas Gaudet : Franchisé Tim Hortons de Vaudreuil-Dorion, Ile-Perrot et Pincourt
Behzad Baghdadi : Franchisé Tim Hortons de Vaudreuil-Dorion et Saint-Lazare
Isabelle Leclerc : Franchisés Tim Hortons de Beauharnois
Serge Labbé : Franchisés Tim Hortons de Beauharnois

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.