Publicité

16 octobre 2021 - 07:00

Entrevue avec le contremaître en charge de la création

Jack est en place pour tout l'hiver à Vaudreuil-Dorion

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Les usagers de la route de Vaudreuil-Dorion qui empruntent régulièrement l'Avenue Saint-Charles ont sans doute remarqué la mise en place d'un nouvel aménagement à l'angle de la rue Paul Gérin-Lajoie. La création du département Horticulture et foresterie urbaine au Service des travaux publics de la municipalité est un clin d'oeil au personnage de Jack Skellington de l'univers Disney. 

En entrevue avec Néomédia, Patrick Legault, contremaître qui a pris part au projet a accepté de livrer les coulisses de celui-ci. 

Voici dont le compte-rendu, par écrit, de notre échange avec l'intervenant: 

1) Jack sera en place pour combien de temps ? Jack restera en place pour tout l’hiver. Nous lui fabriquerons un bonnet de Noël et transformerons le coin du chemin Paul-Gérin-Lajoie aux rythmes et couleurs de temps de fêtes.

2) Quel est le budget consacré à son aménagement ? Nous avons investi environ 1500 $ seulement pour Jack, ce qui est peu considérant l’ampleur du personnage. Toute la structure de métal et les soudures ont été réalisées par mon équipe de cols bleus. Francis Addison était à la tête du projet, qui est lui-même un excellent soudeur monteur. L’habit a été confectionné au complet par un de mes cols bleus, Mélanie Millot Légaré, et cousu sur place aux ateliers municipaux. Le reste de l’équipe a participé à l’ensemble des différentes constructions et au montage, En tout, un budget de 2300 $ a été alloué pour l’ensemble du montage.

3) Est-ce la première année que vous réalisez ce type d'aménagement sur votre territoire? Si oui, pourquoi le faire? Non, nous avons depuis mon arrivée en poste commencé à exploiter les talents artistiques de mon équipe. Depuis trois ans, nous avons réalisé différents montages à plusieurs endroits sur le territoire : l’entrée mystérieuse a la bibliothèque, les différents montages automnaux aux entrées de villes (angle F-X Tessier/montée Cadieux et de Lotbinière), les structures mosaïques végétales 3D entièrement réalisées à l’interne par mon équipe durant la pause hivernale, et finalement cet automne le Jack, qui se veut l’apogée de nos derniers projets. Tous ces montages sont en constante évolution et ne demandent qu’à nous surpasser d’année en année. Des idées, nous avons plein la tête et les années à suivre le démontreront. D’autres exemples : montage hivernal, mosaïques végétales 3D en constante évolution (cactus Saguaro a la bibliothèque, grenouille et nénuphar flottants dans la baie  du parc de la Maison-Valois, structures mosaïques végétales 2D et figurines de bois de frênes récupérés à l’angle du chemin Paul-Gérin-Lajoie et avenue Saint-Charles, bacs de plantation pour toits verts sur les conteneurs de location de du parc de la Maison-Valois et du parc de planches à roulettes. Si tout se déroule comme prévu, du nouveau sera absolument à voir à l’aréna en 2022!

4) Y a-t-il d'autres aménagements de la sorte prévus à Noël ou à un autre moment dans l'année? Voir la réponse précédente.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.