Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

343 pompiers ont perdu la vie dans les attentats

Un trajet de 34,3 km à la marche pour se souvenir du 11 septembre 2001

durée 13h25
11 septembre 2021
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

En ce jour où l’on célèbre tristement le 20e anniversaire des attentats terroristes du World Trade Center, deux intervenants d’urgence de la région de Vaudreuil-Soulanges ont décidé de souligner ce moment à leur façon. Depuis ce matin, Emmanuel Lemieux et Isabelle Gonthier marchent les 34,3 kilomètres qui séparent les casernes incendies de Hudson et de Saint-Télesphore.

Pour rendre le défi encore plus relevé, le duo a revêtu l’équipement complet de pompier comprend une bonbonne d’air comprimé respirable sur le dos et un appareil respiratoire. Bref, un équipement dont le poids total oscille entre 50 et 60 lb.

« Pourquoi 34,3 kilomètres? En mémoire des 343 pompiers qui ont perdu la vie en tentant de porter secours aux victimes de l’attentat le 11 septembre 2001. C’est notre façon de commémorer les événements qui ont coûté la vie à nos collègues de New York.  À la marche, ça représente un trajet de sept heures sans arrêt. On devrait donc arriver à Saint-Télesphore autour de 16h ou 17h », indique le pompier Emmanuel Lemieux qui occupe le poste de sapeur pour le Service incendie de Saint-Télesphore. Il réalisé ce défi avec Isabelle Gonthier de l’Unité communautaire de Mesures d’urgence (UCMU).

C’est dans les derniers jours qu’il a eu son idée de « fou ». Pour la concrétiser, plusieurs étapes et autorisations ont dû être obtenues rapidement, notamment auprès de la Sûreté du Québec, des autres services de sécurité incendie de la région et des municipalités avoisinantes.

Une 2e édition en préparation?

« Tout le monde a été super coopératif et a embarqué dans mon idée folle en donnant l’autorisation. Le trajet a été autorisé par la SQ et on parle déjà de faire une marche plus grosse l’an prochain avec des pompiers, mais aussi des civils intéressés. Pourquoi ne pas attacher celle-ci à une cause qui vient en aide aux victimes d’incendie comme la Fondation des grands brûlés ? Plusieurs m’ont témoigné leur envie de participer l’an prochain. »

En plus de mettre en lumière les 343 pompiers décédés en fonction le 11 septembre 2001, pour Emmanuel Lemieux, 41 ans et Isabelle Gonthier, l’occasion est bonne pour garder la forme. Et le duo est bien préparé. « On a des collations et des boissons comme du Gatorade en grande quantité. On a aussi des trousses de premiers soins prêtes pour utilisation au besoin. Quand nous avons faim ou qu’on montre un signe de déshydratation, on arrête, on se trouve un coin à l’ombre et on se repose. Tout au long du parcours, les citoyens nous saluent et nous encouragent. C’est plaisant et ça incite à ne pas lâcher. »

Pour assurer leur sécurité respective, une camionnette suit le marcheur en tout temps, tout au long du parcours. À leur arrivée à Saint-Télesphore, un petit comité d’accueil sera présent à la caserne dont le maire, le directeur du Service incendie et quelques employés municipaux. Le duo a aussi eu droit à quelques encouragements ce matin à son départ de la caserne de Hudson, vers 7h45.

Ouvrez l’oeil et n’hésitez pas à klaxonner ou à saluer le dynamique duo si vous les croisez sur votre route cet après-midi!

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


1 octobre 2022

La nature pour aider les jeunes cyberdépendants

Des experts constatent une hausse de la cyberdépendance chez les jeunes Québécois depuis quelques années, un phénomène qui aurait été en partie encouragé par la pandémie et le confinement, mais qui ne lui serait pas entièrement attribuable. Le Grand Chemin, un organisme sans but lucratif dont les services gratuits s’adressent aux adolescents de ...

1 octobre 2022

Des ateliers pour les 50 ans et plus cet automne

Le Centre de formation en français COMQUAT et l’organisme La Magie des mots proposent aux 50 ans et plus demeurant dans Vaudreuil-Soulanges la formation Alpha 50+. Ces ateliers gratuits ont pour but de permettre aux participants de maintenir et développer leurs connaissances en littératie tout en se familiarisant avec la technologie numérique ...

30 septembre 2022

« La réconciliation, c’est vraiment important pour notre culture et nos traditions »

En cette Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, Néomédia vous invite à découvrir ou redécouvrir le conseiller municipal de Rigaud qui est membre de la Nation Mi’kmaq, et métis, Archie Martin.  Originaire du Nouveau-Brunswick, Archie Martin a été témoin et même victime des tentatives d’effacement de ses origines, mais aussi de la ...