Publicité

10 juin 2021 - 12:00

Producteurs locaux

Le Marché des saveurs de L’Île-Perrot fête ses 10 ans

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Le projet du Marché des saveurs a débuté il y a de cela 10 ans, sous le nom de Marché de la gare, au centre touristique près de l'autoroute 20 à L’Île-Perrot. L’idée a par la suite germé jusqu’au marché tel qu’il est aujourd’hui regroupant chaque année plus d’une dizaine de marchands locaux. 

Après avoir déménagé à maintes reprises depuis sa création, le Marché des saveurs de L’Île-Perrot est bien ancré au parc des Générations sur le boulevard Perrot. 

Il aura vu passer plus de 70 000 visiteurs et aura accueilli pas moins de 275 marchands au fil des ans. « Le marché, c’est une aventure de goût et de détermination à offrir à la population des produits de proximité et de qualité [...] Notre marché et notre trésor alimentaire, continuons de le chérir », souligne Lise-Anne Briand qui en est la coordonnatrice depuis le tout début. 

Cet été, le marché public réunit près d’une vingtaine de marchands tous les mercredis de 15h à 19h, et ce jusqu’au 5 septembre. 

D’autres événements ont lieu au courant de l’année comme le marché de Noël, de Pâques, des marchés spéciaux, un marché des récoltes, le festival de la soupe, l’ouverture de parcs, des fêtes familiales, de l’animation culinaire, des concerts, des dégustations de vin, etc. 

L’organisation souhaite donc préserver ce caractère événementiel en proposant diverses activités, et ce dans le respect des consignes sanitaires en vigueur. Parmi celles-ci, une journée de ressourcement pour les producteurs sera organisée cet automne, ainsi que des activités spéciales lors de la semaine des marchés publics du Québc en août. 

L’appui des partenaires 

Le projet n'aurait pu être possible sans la collaboration de plusieurs partenaires fidèles depuis le début. 

Mme Briand a tenu à remercier lors de la conférence de presse l’appui des villes de L’Île-Perrot et de Notre-Dame-de-L’Île-Perrot, les directeurs des loisirs, la Caisse Desjardins Vaudreuil-Soulanges, les membres du conseil d’administration ainsi que le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec. 

«C’est tellement important pour une organisation comme Desjardins de confirmer une participation lorsqu’il y a une vision concertée. C’est cette vision qui fait en sorte que le marché, d’année en année, revienne et se renouvelle », affirme Richard Dubois, directeur des communications et de la vie associative chez Desjardins. 

Ce dernier croit en la capacité de produire des aliments frais, mais surtout en la fierté de les présenter à la communauté. « La véritable valeur est sur la table et il faut en profiter », ajoute-t-il. C’est pourquoi M. Dubois annonce un soutien financier de 10 000$ pour la suite du marché en 2022, ainsi qu’une enveloppe de 5000 $ pour la confection de sacs conçus pour le dixième anniversaire. 

Le maire de L’Île-Perrot, Pierre Séguin, était lui aussi emballé de pouvoir prendre la parole au marché, et ce pour une quatrième année consécutive. « C’est vraiment extraordinaire, on est quand même l’un des seuls endroits dans la région qui a réussi à garder son marché pendant toutes ces années », observe-t-il. Selon lui, le fait que la municipalité compte une population de 40 000 habitants a pu bénéficier au projet. 

Toutefois, il reste encore un travail de promotion pour la mairesse de Notre-Dame-de-L’Île-Perrot, Danie Deschênes. « Le marché, c’est essentiel. On a l’impression que vous nous amenez tellement comme communauté, vous prenez le temps d’aller chercher les meilleurs producteurs, dit-elle en s’adressant aux organisateurs. Je crois sincèrement que malgré toutes ces dix belles années, il y a encore des citoyens sur l’île qui ne savent pas qu’il y a un marché frais dans la région. » 

Le désir de se retrouver 

La pandémie aura laissé sa trace selon Lise-Anne Briand. « L’année passée, c’était fou, les gens n'avaient pas sorti depuis je ne sais pas combien de temps, il y avait une file d’attente. Il y a, depuis, un engouement pour les produits régionaux et locaux et on peut le voir avec les producteurs bio qui ont vu leur vente de paniers monter en flèche cette année », constate-t-elle. 

Un désir de connecter avec les producteurs d’ici qui est d’ailleurs bien senti par le maire Pierre Séguin et les autres intervenants. « C’est important de se souvenir de la situation à travers laquelle on vient de passer depuis les quinze derniers mois qui s'appellent une pandémie. On venait quand même au marché, on est passé avec nos masques. On a besoin de cette proximité avec les gens », témoigne-t-il. 

La présence d’un marché offrant des produits locaux s’avère donc pertinente comme jamais devant la popularité de l’achat local dans la région.

Mme Briand assure qu’une sélection des commerçants est faite en fonction du type de produits, afin d’avoir une diversité, mais aussi selon le lieu de production. « C’est sûr que si on a un même producteur pour un même produit et que c’est local, on va le prendre lui », convient-elle. 

Le conseil d’administration, ayant deux nouveaux membres parmi ses rangs, a une vision à long terme pour le Marché des saveurs de L’Île-Perrot en se projetant pour un autre 10 ans. 

Pour plus d'informations sur les commerçants ou sur les différentes activités, il est possible de consulter le site Web marchedessaveurs.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.