Publicité

3 mai 2021 - 13:37 | Mis à jour : 14:07

Sécurité incendie

Saint-Zotique: première municipalité de Vaudreuil-Soulanges à adopter le gyrophare vert

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Première municipalité de la MRC de Vaudreuil-Soulanges à adopter le gyrophare vert, Saint-Zotique espère l’entrée en fonction de ce dernier, d’ici quelques mois.

Après avoir reçu l’assermentation du gouvernement du Québec le 10 octobre dernier, le gyrophare phare se veut un outil destiné aux pompiers à temps partiel.

Concrètement, le gyrophare vert, qui est officiellement reconnu partout en Amérique du nord, est un dispositif qu’on installe dans son pare-brise, afin d’aviser, s’il est activé, qu’un pompier est au volant et en route vers les lieux d’une intervention. Si aujourd’hui, Saint-Zotique peut adopter ce nouvel outil, c’est entre autres, grâce à Jean-Guy Poulin, un pompier à temps partiel de Rivière-Beaudette.

« Près de 80 % des services de sécurité incendie du Québec n’ont pas de pompiers en caserne à temps plein. Par conséquent, ils sont formés de pompiers volontaires à temps partiel qui ont tous une vie en parallèle à leur profession de pompier. Une demande d'intervention peut survenir à tout moment et ce serait bien que les gens qui roulent en même temps que moi sur les routes sachent, qu’à cet instant précis, je vais aider des gens », confiait, à Néomédia, M. Poulin, en août 2019.

Visibilité, courtoisie et sécurité

Pour le directeur du Service des incendies de Saint-Zotique, Michel Pitre, l’implantation du gyrophare vert est une bonne nouvelle pour les citoyens de la municipalité. « Si ça peut permettre à nos pompiers d’arriver plus rapidement sur les interventions, c’est certain que c’est une bonne chose », explique-t-il.

Afin de pouvoir se prémunir du nouvel outil, les 25 pompiers de la brigade devront suivre une formation via l’École nationale des pompiers. « Tous les membres de l’équipe sont inscrits à la formation d’une durée de trois heures. Par la suite, les résultats seront envoyés à la Société d’assurance automobile du Québec qui eu analyseront le tout. Ils vont d’ailleurs s’assurer que chacun des pompiers ait un dossier de conduite impeccable », ajoute le directeur. Soulignons que le gyrophare sera utilisé sur les véhicules personnels des pompiers et non sur un véhicule d’urgence tel un camion de pompiers.

« Quand un automobiliste voit arriver un véhicule d’urgence avec la sirène ou les gyrophares activés, il a l’obligation de libérer le passage. Dans le cas des véhicules qui seront munis du gyrophare, ce sera les voitures personnelles des pompiers. Les automobilistes n’auront donc pas l’obligation de céder le passage. C’est certain que l'on compte sur la courtoisie de la population pour tout de même faciliter le passage des intervenants quand la lumière verte est activée »,poursuit Michel Pitre.

Une campagne de sensibilisation afin de faire connaître, à la population, le gyrophare vert sera lancée prochainement par la Municipalité. « Avec cet outil, on vise la visibilité, la sécurité et la courtoisie. C’est pour le bien de l’ensemble de la communauté », conclut le directeur du Service des incendies.

D’autres services emboîteront le pas

Puisque chaque municipalité de la MRC est souveraine, la décision d’adopter ou non ce nouvel outil leur revient. Toutefois, selon le maire de Rivière-Beaudette et préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges, Patrick Bousez:

« Rivière-Beaudette, Saint-Polycarpe et Saint-Clet, sont à proposer une règlementation commune pour nos trois services », explique-t-il. L’entente devrait être finalisée dans les semaines à venir.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.