Publicité

19 avril 2021 - 14:30 | Mis à jour : 17:14

Fermeture des frontières

Premier matin plutôt calme selon le préfet de Vaudreuil-Soulanges

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Présent ce matin au point de contrôle de la Sûreté du Québec de la halte routière se trouvant à proximité de la frontière du Québec et de l’Ontario, le maire de Rivière-Beaudette et préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges, Patrick Bousez, s’est dit satisfaits des mesures mises en places par les autorités.

« En fait c’était relativement calme, considérant que les gens sont au courant depuis vendredi. On s’entend qu’on ne pourra jamais fermer entièrement la frontière, il y a beaucoup de travailleurs qui la traversent, sans compter les marchandises », a-t-il confié à Néomédia.

Patrick Bousez s’est également dit fort satisfait du nombre d’effectifs déployés pour faire respecter la nouvelle règle. Selon le préfet, de nombreux véhicules ont été interceptés, mais seulement quelques-uns ont été détournés. Outre les accès principaux des autoroutes 20 et 40, plusieurs chemins secondaires, à travers les municipalités, notamment à Rivière-Beaudette, permettent de traverser d'une frontière à l'autre. « D’ailleurs, j’ai vu un automobiliste se faire intercepter dans le village », ajoute le préfet.

« Le capitaine Robert de la Sûreté du Québec nous avait dit qu’il y aurait plus de policiers et c’est effectivement le cas. D’ailleurs, je tiens à saluer le fait que le capitaine Robert s’est toujours assuré de nous maintenir informés des développements », conclut Patrick Bousez.

À lire également 

Surveillance policière accrue à la frontière du Québec et de l'Ontario

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.