Publicité

21 novembre 2020 - 14:30 | Mis à jour : 15:28

Des drapeaux de visibilité pour les piétons

Un projet-pilote ignoré à Vaudreuil-Dorion

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Lancé le 30 octobre, le projet pilote de drapeaux de visibilité pour les passages piétonniers de la Ville de Vaudreuil-Dorion semble laisser les piétons perplexes.

Curieux de voir la réception du projet auprès de la population, Néomédia s’est rendu, ce vendredi, en début d’après-midi sur le boulevard de la Gare, face à la rue du Manoir là, où se trouvent les drapeaux, afin d’observer les comportements des piétons, mais aussi des automobilistes.

Résultat, en 45 minutes, deux piétons ont traversé l’intersection et aucun d’entre eux n’a utilisé les fanions. D’ailleurs, nous avons discuté avec l’un d’entre eux, M. Jean-Charles Lapointe. Celui-ci s’est dit sceptique face au projet et semble y croire plus ou moins.  « Ce que je vois est qu'à la vue des piétons, les automobilistes semblent accélérer! », a-t-il laissé savoir.

Quant au second piéton, ce dernier ne pouvait utiliser les drapeaux puisqu’ils se trouvaient de l’autre côté de l’intersection. Soulignons que le marcheur n’a pas non plus activé les signaux lumineux complémentaires.

Le projet-pilote est mis en place à cet endroit stratégique qui fait régulièrement l’objet de plaintes par les citoyens. Rappelons qu’en 2017, un Kali-FlashMC avait été positionné à cette intersection pour sécuriser la traverse piétonnière. Or, malgré cette mesure, la problématique persiste dans cette zone.

Lors de son passage, Néomédia a tout de même constaté que beaucoup de voitures empruntent cette portion du boulevard de la Gare quotidiennement, ce qui, visiblement, rend l’intersection problématique pour les piétons.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.