Publicité

16 septembre 2020 - 07:00

COLLABORATION SPÉCIALE

Madeleine Turgeon s’est-elle enrichie avec les Anges Masqués?

Après six mois et quelque trente-mille masques de protection fabriqués et vendus par les Anges Masqués, l’instigatrice du projet, Madeleine Turgeon, fait le point sur cette aventure démarrée en moins d’une semaine, dès le début de la pandémie, et alors que pratiquement personne encore ne s’était mis à la fabrication de couvre-visages.

Plutôt que de parler de quantités, de revenu et de chiffre d’affaires, d’autant que la totalité des bénéfices est reversée à la Fondation de l’Hôpital du Suroît, l’artiste de Saint-Lazare préfère d’emblée nous parler d’expérience, d’entraide et de solidarité.

« Si j’ai appris énormément de choses que je mettrai en application en tant qu’artiste, notamment au niveau de la gestion, de la comptabilité et de la fiscalité, j’ai aussi découvert avec bonheur des univers qui ne m’étaient pas ou très peu familiers, celui de la couture bien sûr, mais aussi ceux du textile, de la mode et même de l’impression sur tissu. Mais ce qui m’a le plus marquée dans ce parcours ce sont mes rencontres avec des gens au grand cœur et avec des valeurs à la bonne place. Des gens extraordinaires que j’ai très vite considérés comme des amis plutôt que comme des partenaires d’affaires ».

La force d’une équipe

Les yeux pétillants, Madeleine Turgeon devient intarissable quand elle parle des autres, des coupeuses et des couturières qui ont instantanément répondu à son appel et qui étaient capables de travailler plus de dix heures par jour pour honorer une commande urgente, des nettoyeurs qui lui ont proposé gratuitement leurs services ou encore de points de vente qui ont dû s’organiser pour pouvoir répondre à une demande croissante, Vert Essentiel et IGA Viau à Vaudreuil-Dorion entre autres. 

Si elle mentionne aussi l’aide apportée par de nombreux bénévoles et le support du Cercle des Fermières, elle insiste également sur certains partenariats avec des entreprises déjà bien implantées et qui avaient pourtant tous les atouts en main pour faire ombrage au développement des Anges Masqués.

À son grand étonnement, c’est le contraire qui s’est produit et ces entreprises-là ont préféré leur offrir spontanément leur savoir-faire et leur soutien, notamment Reyiin à Montréal et VNation aux Cèdres, pour ne citer qu’elles.

S’unir pour la cause

Elle nous parle de Jérôme Reynaud de l’entreprise Reyjin qui a aimablement répondu à son appel dès le début du projet alors qu’elle cherchait des couturières.

Il a partagé humblement son cheminement avec elle ainsi que les résultats de ses recherches sur les filtres de masque avec l’INSPQ et tous ses partenaires dans le processus d’homologation. Il a même été jusqu’à offrir de grosses bobines d’élastique et du tissu aux Anges Masqués alors qu’ils faisaient face à une pénurie. Son soutien fut spontané et sans attentes.

Quant à VNation, c’est avec une équipe de jeunes entrepreneurs visionnaires avec qui Madeleine Turgeon a eu le plaisir de travailler, Jonathan Martel et Gabrielle Génier-Proulx.

VNation est une entreprise québécoise située aux Cèdres qui se spécialise dans la conception d’uniformes sportifs et de vêtements athlétiques de haute qualité. Depuis quelques années déjà, l’organisation a eu la chance d’équiper de nombreuses associations sportives et entreprises, et ce, partout à travers le Québec.

Ouverts d’esprit et conscients de la possibilité de changer le cours des choses, ils ont eux aussi fourni des vêtements et des masques aux travailleurs de la santé tout comme les Anges masqués dès le début de la pandémie.

Un appel et une rencontre ont suffi. Ils ont très vite senti qu’ils partageaient les mêmes valeurs et ont mis en commun leurs fournisseurs de tissus et partagé le savoir-faire de leurs couturières.

La relation entre VNation et les Anges masqués s’est développée dès le début sur une base de partage du savoir et des connaissances de façon à pouvoir s’entraider mutuellement.

C’est avec une certaine émotion que Madeleine Turgeon évoque aussi Michel Raymond, le comptable des Anges Masqués, qui a toujours refusé des honoraires pour la simple et bonne raison que tous les bénéfices générés par les Anges Masqués revenaient à la Fondation de l’Hôpital du Suroît et qu’il n’oubliait pas que les médecins de cet hôpital lui avaient à deux reprises sauvé la vie.

« J’ai rencontré des gens pour qui le temps et l’argent ne semblaient pas compter et de cette extraordinaire aventure je retiendrai mille choses, notamment tous ces visages bienveillants, ces regards complices, ces gestes venus tout droit du cœur et autant de sourires que d’éclats de rire. Trois mots me viennent sans cesse à l’esprit quand j’y pense : Solidarité, entraide et amitié. La cause était noble et tous ceux qui y ont adhéré le sont tout autant. Si besoin était, ce parcours m’aurait réconciliée avec une nature humaine qui a tendance à beaucoup s’éparpiller et à se perdre dans ses valeurs en ce moment, quand elle ne les a pas carrément oubliées. Mais je savais ce dont les gens de cœur étaient capables. C’est en ce sens que je me suis enrichie, même si je ne compte plus les innombrables heures passées, de jour comme de nuit, et le nombre incalculable de kilomètres parcourus. Enrichie de nouvelles expériences, de nouvelles compétences et surtout d’une sacrée dose d’amour, d’amitié et d’espoir ».

C’est ainsi que Madeleine Turgeon conclura notre entrevue, sans oublier de mentionner le travail extraordinaire d’Isabelle Tremblay, modéliste et couturière, sa fidèle complice depuis le début du projet.

Modestie oblige, elle ne fera pas état des nombreux clients corporatifs servis par les Anges Masqués, même en dehors du territoire de Vaudreuil-Soulanges y compris à Montréal, mais nous pouvons quand même vous citer quelques noms, dont certains parfois prestigieux: 

Fondation Mirella Saputo, COGECO, CIUSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, Stella-Jones, Caisses Desjardins, Zoo Écomuseum de Sainte-Anne de Bellevue, Privé David D’Amours (coiffeur des stars), Grand rassemblement des aînés, Ville de Saint-Lazare, Ville de Saint-Télesphore, Ville de Coteau-du-Lac, CDC de Roussillon et de Salaberry-de-Valleyfield, Chorale des Enchanteurs, et plusieurs autres. Quelques références dont Madeleine Turgeon et ses Anges Masqués ne peuvent qu’être très fiers.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.