Publicité
10 septembre 2019 - 09:00 | Mis à jour : 09:29

Gens de chez nous

Après 28 ans de services, André Roy accroche son casque de pompier

Par Jessica Brisson, Journaliste

C'est après 28 ans de bons et loyaux services que l'officier André Roy s'est vu honoré par les membres du Service des incendies de la Ville de Rigaud, par les employés municipaux et le conseil municipal. C'est lors d'une réception privée qui s'est tenue le 5 septembre dernier, à la caserne de la Ville de Rigaud que tous sont venus saluer le nouveau retraité. 

D'entrée de jeu, le chef Guillaume Roy a tenu à souligner l'engagement et le dévouement de monsieur Roy. En s'adressant aux jeunes pompiers en service, monsieur Roy à dit : « Si vous avez un exemple à suivre pour le reste de votre carrière, prenez exemple sur André Roy. Pour ma part, c'est certain qu'il sera toujours une source d'inspiration, tout au long de ma carrière. »

En plus d'être très actif sur le terrain, André Roy est reconnu pour son implication dans la communauté. D'ailleurs, la directrice générale de la Ville de Rigaud, Chantal Lemieux n'a pas hésité saluer l'engagement dont à fait preuve M. Roy depuis toutes ces années. 

Plusieurs anciens et actuels collègues ont aussi tenu à rendre hommage au nouveau retraité. Tous s'entendent pour le décrire comme étant un homme loyal, engagé, intègre. Un homme qui a du coeur au ventre et qui n'a pas peur de mettre les bouchées doubles. 

Des événements qui marquent à jamais

Arrivé au sein de l'équipe du Service des incendies de Rigaud à l'âge de 36 ans, André Roy a partagé son quotidien avec ses collègues pendant 28 ans. Avec autant d'années de service, il va sans dire que des événements marquants, M. Roy en a vécu.

De souvenir en souvenir, les collègues se sont remémoré l'incendie de la coopérative en 1997 sur lequel André Roy avait combattu les flammes pendant 17 heures et le verglas de 1998 qui avait tenu en haleine les pompiers pendant de nombreux jours. Toutefois, l'événement qui a le plus marqué André Roy sera quand il a sauvé la vie d'un membre du Club optimiste de Rigaud en 2018. 

Un atelier à son nom

Grand fervent de mécanique, de bricolage et de travaux manuels, quand il n'était pas sur le terrain, André Roy passait beaucoup de temps dans l'atelier aménagé dans la caserne. Pour cette raison, ledit atelier portera désormais le nom de L'Atelier 151, lieutenant André Roy. 

C'est donc en laissant une partie de son savoir, de son expérience et de sa bonne humeur qu'André Roy quitte ses collègues du Service des incendies de Rigaud pour vivre une retraite grandement méritée.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.