Publicité

30 mai 2019 - 09:21 | Mis à jour : 09:54

Les caméras se retirent... le gouvernement aussi

Lettre ouverte - Inondations 2019 : la MRC de Vaudreuil-Soulanges interpelle les premiers ministres Trudeau et Legault d'agir

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

C'est via une lettre ouverte que les maires de Pointe-Fortune, de Rigaud, de Hudson, de Terrasse-Vaudreuil, de Vaudreuil-sur-le-Lac, de Vaudreuil-Dorion, de L'Île-Perrot, de L'Île-Cadieux et de Pincourt ont interpellé le premier ministre du Canada, Justin Trudeau et le premier ministre du Québec, François Legault, d'agir et de mettre en place des actions pour soutenir les municipalités touchées par les dernières inondations, mais surtout d'aider les sinistrés.


Monsieur le Premier Ministre du Canada,
Monsieur le Premier Ministre du Québec,

Alors que la situation de crise due aux inondations perdure et que les sinistrés se préparent à la phase de rétablissement, vos gouvernements semblent avoir déjà tourné la page sur cet événement et semblent insensibles aux demandes des municipalités qui sont aux premières loges des inondations 2019. En cette 37e journée des inondations, même si les médias sont moins présents pour couvrir l’événement, les sinistrés et les municipalités ont toujours besoin de l’appui de leurs gouvernements.

Monsieur Legault, qu’en est-il de la décision de votre gouvernement quant à la prise en charge des frais pour l’hébergement des sinistrés? Nous vous rappelons qu’en 2017, votre prédécesseur avait pris en charge la totalité de ces frais. En 2019, après le début de la crise et alors que des citoyens avaient déjà évacué leur résidence, vous nous avez annoncé les nouvelles modalités du programme général d’indemnisation et d’aide financière lors de sinistres réels ou imminents. En vous engageant auprès des municipalités sur des périodes de 15 jours en 15 jours, vous placez ces dernières dans une position insoutenable. 

Certaines municipalités se doivent de prendre des décisions difficiles et d’assumer l’odieux de diminuer l’aide alimentaire et revoir l’hébergement des sinistrés. En plus de cette incertitude, le ministère de la Sécurité publique traite de manière inéquitable les municipalités puisqu’il ne leur transmet pas la même information et oublie de communiquer avec certaines d’entre elles.

Monsieur Legault, où est le soutien du ministère de la Sécurité publique, lui qui n’a pas tenu de téléconférence depuis le 18 avril pour informer les municipalités des prochaines étapes et pour favoriser le partage et la communication entre les différents intervenants touchés? Où est-il lorsqu’il est question de service auprès des sinistrés? Non seulement qu’aucune consultation publique ne sera tenue, mais un seul bureau de rétablissement temporaire, les 30 et 31 mai, sera ouvert dans la ville de Rigaud alors que neuf municipalités de notre territoire sont touchées par ces inondations. Ne trouvez-vous pas cette situation déplorable?

Messieurs Trudeau et Legault, où sont les Forces armées canadiennes? La ministre de la Sécurité publique a annoncé le 13 mai dernier qu’un deuxième mandat était confié aux Forces armées afin d’aider les municipalités dans la restauration et le rétablissement des infrastructures municipales, le gouvernement du Canada s’est lui aussi engagé à fournir de l’aide militaire aux municipalités de Vaudreuil-Soulanges; nous les attendons toujours.

Dans le même ordre d’idée, qui aidera les sinistrés, épuisés mentalement et physiquement, à se départir des centaines de sacs de sable qui ont dû être mis en place pour la protection de leurs biens? Nous, les maires des municipalités touchées par les inondations de 2019, demandons des réponses à nos questions ainsi que des actions immédiates de la part des deux paliers de gouvernements.

François Bélanger, maire de Pointe-Fortune
Hans Gruenwald, maire de Rigaud
Jamie Nicholls, maire d’Hudson
Guy Pilon, maire de Vaudreuil-Dorion
Claude Pilon, maire de Vaudreuil-sur-le-Lac
Daniel Martel, maire de L’Île-Cadieux
Michel Bourdeau, maire de Terrasse-Vaudreuil
Pierre Séguin, maire de L’Île-Perrot
Yvan Cardinal, maire de Pincourt.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.