Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 décembre 2018 - 09:38 | Mis à jour : 11:33

Concours Pincourt, on sème ensemble

Les jardins communautaires de Pincourt remportent une bourse de 500 $

Par Jessica Brisson, Journaliste

Les jardins communautaires de Pincourt se sont mérité une bourse de 500 $ dans le cadre de la première édition du concours Pincourt, on sème ensemble. L'initiative lancée par le Comité Ville en santé de Pincourt en septembre dernier vise à mettre en lumière les actions entreprises par les citoyens et les organismes pour briser l'isolement et contrer l'exclusion sociale.

Les jardins communautaires ont été créés en 2004, dans la cour arrière des habitations à loyer modique (HLM) sur le chemin Duhamel. Onze des vingt-deux jardins sont réservés aux résidents des HLM, alors que les autres sont offerts aux citoyens de Pincourt.

Avec les années, ce lieu de rencontre a permis à des personnes de sortir de l’isolement, a favorisé les échanges interculturels et les rencontres entre voisins, en plus de valoriser les personnes sujettes à l’exclusion.

« Ce projet s’est vraiment démarqué des autres, puisqu’il cadre avec l’objectif du concours Pincourt, On sème ensemble, lancé par le comité Ville en santé. Les membres des Jardins communautaires ont fait une action bénévole qui allait au-delà de leur mission. Ils ont posé un geste de solidarité envers les aînés de Pincourt », explique Josée Maltais, la présidente du comité Ville en santé.

Le comité responsable des jardins communautaires souhaite créer des jardins collectifs, séparés de ceux déjà existants, faits de palettes réutilisées. Le comité aimerait aussi créer environ cinq jardins individuels surélevés, dans des boîtes faites de palettes, pour permettre le jardinage en hauteur.

La bourse de 500 $ permettra au comité des jardins communautaires de se procurer le matériel nécessaire pour la préparation des boîtes de jardinage. L’argent reçu servira aussi à financer l’achat d’un tableau d’affichage extérieur pour faciliter la communication entre les jardiniers, le comité, les résidents des HLM et les visiteurs.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.