Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Journée mondiale de la contraception

Contraception orale d'urgence: une capsule vidéo pour mieux guider

Chargement du vidéo
durée 13h30
26 septembre 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Jessica Brisson
email
Par Jessica Brisson, Éditrice adjointe

Voir la galerie de photos

Décidément, il existe des journées mondiales pour tous les sujets. Si certaines thématiques peuvent sembler loufoques, d’autres ont définitivement leur raison d’être. C’est d’ailleurs le cas aujourd’hui en cette Journée mondiale de la contraception.

On pourrait la croire facilement accessible, pourtant, ce n’est toujours pas le cas, et ce, même chez nous. Un sondage mené auprès de 1500 femmes âgées de 18 à 40 ans et commandé par l’organisme Organon Canada en mars 2022 a révélé que 48% des grossesses, au Canada, ne sont pas prévues. L’étude a également permis de mettre en évidence le fait que très peu de femmes, et de jeunes femmes connaissent les ressources qui s’offrent à elles.

« Les femmes qui ont des grossesses non planifiées courent un risque élevé de subir des répercussions sur de nombreux facteurs de santé, qui peuvent avoir des effets négatifs importants. Il est essentiel que les femmes au Canada aient accès à diverses méthodes et ressources en matière de contraception afin qu’elles puissent faire des choix intelligents et éclairés », a déclaré Dre Diane Francoeur, directrice  générale, de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC).

Selon la SOGC, les décideurs, les enseignants, les grandes entreprises et même les professionnels de la santé doivent tout mettre en oeuvre pour contrer cette situation et estime que plusieurs solutions peuvent être mises en place.

Une de ces solutions proposées par la SOGC est l’accès à la pilule abortive. Aussi connue sous l’appellation «pilule du lendemain», la pilule abortive n’est toujours pas, en 2022, offerte partout au Canada. Qui plus est, elle est rarement proposée au Québec et est difficilement disponible sans prescription.

Une capsule vidéo

Afin de mieux guider la population, la Direction de la santé publique de la Montérégie a publié, ce lundi, une courte capsule vidéo explicative sur la contraception orale d’urgence.

Destinée à une clientèle adolescente, elle peut aussi répondre à des questions chez les jeunes adultes et les adultes. Comment ça fonctionne? Quand l’utiliser? Où se la procurer?

Cette capsule est le fruit d’une collaboration entre les directions de santé publique des CISSS des Laurentides, de Lanaudière et de la Montérégie-Centre.

En ce 26 septembre, la Journée mondiale de la contraception est l’occasion parfaite de reconnaître que des millions de femmes et de jeunes filles ont besoin de connaissances, d’avoir accès aux options de contraception et de pouvoir compter sur les hommes.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


15 juin 2024

Les melons peuvent être contaminés à la salmonelle

C'est l'été et les melons constituent souvent une collation rafraichissante pour nous et nos familles. Saviez-vous que les melons peuvent être contaminés par la salmonelle? La Dirction de la santé publique de la Montérégie met en garde la population à cet effet. La peau ou l'écorce de tous les melons peut devenir contaminée, car ils sont cultivés ...

Coups de chaleur au travail: Soyez vigilants

Il fait beau, il fait chaud, l'été est bel et bien installé sur Vaudreuil-Soulanges. Mais que l'on aime ou pas la chaleur estivale, il convient d’être prudent pour éviter un coup de soleil ou un coup de chaleur. La masse d'air chaud qui recouvre le sud du Québec depuis quelques jours devrait persister jusqu'à jeudi matin. Les températures ...

Données de l'ISQ: les Québécois fument moins la cigarette, mais vapotent plus

La proportion des Québécois qui fument la cigarette tend à diminuer, mais ils sont plus nombreux à vapoter, montre de nouvelles données de l'Institut de la statistique (ISQ) dévoilées jeudi. L'Enquête québécoise sur le tabac et les produits de vapotage de 2023 a été menée auprès de 12 000 personnes de 15 ans et plus. Il en ressort que les jeunes ...