Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Bilan 2020-2021

La pandémie a fait émerger des réalisations exceptionnelles au CISSSMO

durée 09h00
3 décembre 2021
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Ouest a dressé mercredi dernier son bilan de l’année 2020-2021. C'est lors d'une assemblée virtuelle que les dirigeants de l'établissement de santé sont revenus sur les derniers mois. 

À l’instar des réseaux de santé à travers le monde, l’établissement a été au cœur de la lutte à la COVID-19 au cours des derniers mois. Néanmoins, ce contexte difficile a permis de faire émerger des projets innovants et d’impressionnantes réalisations grâce à une mobilisation des équipes sans précédent.  

« Malgré les défis occasionnés par la pandémie, c’est avec beaucoup de courage et de détermination que le personnel et les médecins ont affronté la tempête. L’année 2020-2021 s’est déroulée sous le signe de la résilience, mais aussi de l’engagement et du dévouement au bénéfice de notre population. Jamais leur présence et leur travail n’auront été aussi significatifs pour notre collectivité. Merci pour tous ces gestes posés pour soigner, rassurer et soutenir les usagers, les résidents et leurs proches dans ce contexte hors du commun », affirme M. Claude Jolin, président du conseil d’administration du CISSS de la Montérégie-Ouest. 

Voici quelques-unes des réalisations qui ont marqué l’année 2020-2021 : 

La création de nouveaux services pour faire face à la pandémie dont un site non traditionnel à l’Hôtel Plaza, situé à Salaberry-de-Valleyfield, qui a été aménagé dans le but d’accueillir des usagers positifs à la COVID-19. Par ailleurs, ce sont 13 installations temporaires qui ont été mises en service (sites d’hébergement temporaire, cliniques désignées de dépistage, cliniques désignées d’évaluation, clinique de vaccination et entrepôt). 

Des projets majeurs d’infrastructure dont l’arrivée de deux maisons des aînés et alternatives sur notre territoire. Celle de Châteauguay offrira 120 places et celle de Salaberry-de-Valleyfield aura 96 places. Rappelons que les maisons des aînés accueilleront des personnes aînées en très grande perte d’autonomie et qui présentent des troubles neurocognitifs majeurs ainsi que des adultes vivant une situation de handicap. 

Une offre de services encore plus adaptée au besoin dont l’intensification des services de soutien à domicile (SAD).  Malgré la pandémie et la pénurie de main-d’œuvre, le SAD a su se démarquer par l’intensification importante de ses services, qui se traduit parfois par des services 24 h/24, 7 j/7. Notons que ces services permettent d’éviter les transferts précoces en ressource intermédiaire et en CHSLD. Le SAD permet aussi à l’usager de demeurer dans le confort de son domicile, ce qui favorise sa qualité de vie et son bien-être. Plus de 15 964 usagers ont bénéficié de services pour 1 805 180 heures de prestation de service, soit une augmentation de 23,7 % comparativement à l’année dernière. 

Pour en savoir davantage sur les faits saillants de l’organisation en 2020-2021, visionnez cette vidéo : https://vimeo.com/649613952/060b5bc90c. 

Priorités 2021-2022 

En tant que nouveau président-directeur général du CISSS de la Montérégie-Ouest, M. Philippe Gribeauval a présenté sa vision et ses dossiers prioritaires. En tête de liste se retrouvent les actions se trouve le souhait d’offrir au personnel des conditions d’exercice adéquates, favorisant la prévisibilité et la conciliation travail et vie personnelle. 

Dans le contexte de pénurie d’employés, mais aussi alors que les besoins sont en constante croissance sur le territoire, il souhaite que les équipes continuent de proposer des solutions audacieuses pour repenser les trajectoires de soins et la façon de donner des services afin d’améliorer l’expérience autant pour les employés et gestionnaires que pour les usagers, les patients et les résidents. « Nous disposons d’une force créative extraordinaire de plus de 11 000 employés », mentionne Philippe Gribeauval. 

Conférence sur la violence conjugale - Démystifier. Prévenir. Agir. 

La violence conjugale a fait les manchettes à plusieurs reprises au cours des derniers mois et c’est pourquoi le CISSS de la Montérégie-Ouest a choisi de parler de l’offre de services sur le territoire lors de la table ronde dans le cadre de la séance publique d’information annuelle.  

Comment la violence conjugale se manifeste-t-elle? Quand est-ce qu’il faut demander de l’aide? Où demander de l’aide? Plusieurs questions émergent lorsqu’il s’agit d’un sujet majeur comme celui de la violence conjugale. Les intervenants du CISSS ainsi que plusieurs partenaires ont répondu à ces questions lors de l’événement. Pour revoir la conférence : https://vimeo.com/manage/videos/650060525 . 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les femmes enceintes auraient moins d'effets secondaires du vaccin contre la COVID-19

Une nouvelle étude canadienne suggère que les femmes enceintes ont des effets secondaires moins graves après le vaccin contre la COVID-19 que les femmes qui ne sont pas enceintes. Le Réseau national canadien pour la sécurité des vaccins a recueilli des données auprès de 191 360 femmes vaccinées âgées de 15 à 49 ans entre décembre 2020 et novembre ...

8 août 2022

Une étude associe 58% des maladies infectieuses aux menaces climatiques

Des menaces climatiques comme les inondations, les canicules et la sécheresse ont aggravé plus de la moitié des centaines de maladies infectieuses qui touchent l'humain, y compris le paludisme, le choléra, l'hantavirus et même l'anthrax. Des chercheurs ont constaté que 218 maladies ― soit 58 % des 375 maladies infectieuses humaines ― semblent ...

8 août 2022

Opioïdes: les jeunes disent manquer de ressources

Les adolescents qui doivent prendre des opioïdes pour des problèmes de santé affirment manquer de ressources pour gérer adéquatement leur médication, ont constaté des chercheurs montréalais qui ont participé à une vaste étude pancanadienne. Des centres de santé et des organismes de Montréal, de Toronto, d'Halifax, de Calgary et de Vancouver ont ...