Publicité

15 juillet 2021 - 14:20 | Mis à jour : 15:17

Vaccination contre la COVID-19

Les jeunes de 12 à 17 ans peuvent maintenant devancer leur deuxième dose

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

C’est via son compte Twitter que le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé que les jeunes de 12 à 17 ans peuvent désormais devancer leur deuxième dose de vaccin contre la COVID-19.

Ainsi, à l’instar du reste de la population adulte, les jeunes peuvent dès maintenant recevoir leur deuxième dose quatre semaines après la première.

Bien que la Santé publique recommande toujours, à l’ensemble de la population d’attendre huit semaines ou plus entre les deux doses, le gazouillis publié ce jeudi par le ministre Dubé laisse entendre que la Santé publique a finalement donné son accord.

Le ministre invite donc l’ensemble de la population à se rendre sur Clicsanté pour devancer ou encore pour prendre leur premier rendez-vous.

Situation régionale

Les plus récentes données publiées par la Santé publique de la Montérégie indiquent qu’en date du 12 juillet, Vaudreuil-Soulanges comptait 2 cas d’infection actifs.

Quant à la couverture vaccinale, 70,7% de la population affiliée au RLS de Vaudreuil-Soulanges avait reçu une première de dose de vaccin et seulement 38,9% en avaient reçu deux.

Dans la région du Suroît, les données démontrent que 73,2% de la population a été vaccinée une fois, et 45,1%, deux.

Pour chaque tranche d’âge, les données se divisent ainsi:

VAUDREUIL-SOULANGES
ÂGE 1 DOSE 2 DOSES
12-17 ans 75,2% 5,5%
18-29 ans 68,5% 18,6%
30-39 ans 70,8% 25,5%
40-49 ans  82,7% 40,6%
50-59 ans 88,3% 58,6%
60-69 ans 93,5% 77,3%
70 ans et plus 94,7% 82,9%
SUROÎT
ÂGE 1 DOSE 2 DOSES
12-17 ans 77,3% 4,6%
18-29 ans 67,4% 20,0%
30-39 ans 70,3% 26,2%
40-49 ans  80,6% 41,1%
50-59 ans 87,6% 59,8%
60-69 ans 94% 77,5%
70 ans et plus 96,7% 86,8%

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.