Publicité

31 mars 2021 - 15:44 | Mis à jour : 16:16

La Direction de la Santé publique hautement préoccupée

Augmentation des cas de surdose de Xanax chez les adolescents de la Montérégie

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Toutes les réactions 1

Dans une communication émise par la Direction de la Santé publique de la Montérégie, les autorités mettent en garde les parents, tuteurs et responsables d’adolescents contre l’augmentation de la consommation de Xanax chez les jeunes.

Selon la missive, plusieurs cas de surdoses graves sont survenus suivant la consommation de comprimés vendus comme du Xanax (alprazolam) par des adolescents de la Montérégie. Ces dernières ont d’ailleurs été signalées à la Direction de santé publique (DSPu) qui fait actuellement une vigie des surdoses.

L’alprazolam est un médicament de la famille des benzodiazépines, qui est habituellement utilisé pour ses propriétés tranquillisantes. Cependant, des contrefaçons ou une revente dans un contexte non médical sont observées et peuvent entraîner de graves conséquences.

Selon la Santé publique, les comprimés sont actuellement en circulation sur le territoire montérégien. Ils sont vendus au coût de 2 $ ou parfois même donnés, ce qui est une stratégie reconnue pour accrocher de futurs acheteurs. Ils sont donc particulièrement accessibles aux adolescents.

Ces comprimés sont souvent contaminés par des substances nocives. Le danger est encore plus grand lorsqu'ils sont consommés avec d'autres substances comme l'alcool ou le cannabis. Très souvent, les victimes de ces surdoses doivent être transportées à l’urgence en ambulance.

Les signes d’une surdose aux benzodiazépines :

- Difficulté à parler et confusion

- Somnolence très grave

- Faiblesse et démarche chancelante

- Ralentissement du rythme cardiaque et problèmes respiratoires

- Perte de connaissance

Rappelons que pour toute intoxication suspecte vous pouvez communiquer, avec le Centre antipoison du Québec au 1-800-463-5060.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Important

    Surdose - 2021-04-01 10:20