Publicité

21 janvier 2021 - 10:00 | Mis à jour : 10:04

15 lits disponibles pour accueillir les cas actifs

Réouverture de l'unité COVID-19 à l'Hôpital du Suroît

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

À la fin du mois d'avril 2020, une unité COVID-19 était mise en place au centre hospitalier du Suroît, avant d'être délocalisée en juillet de la même année. En pleine deuxième vague, le CISSSMO confirme la réouverture de celle-ci au sein de l'Hôpital du Suroît où quinze lits ont été aménagés pour accueillir les cas positifs.

Cette unité est l'une des deux qui prennent place en Montérégie-Ouest, pour un total de 45 lits. Selon le CISSSMO, cette section demeurera ouverte tant et aussi longtemps qu'il y a un besoin. 

Afin d’éviter la propagation de la COVID-19, les recommandations émises par l’Institut national de  santé publique du Québec et le ministère de la Santé et des Services sociaux sont suivies de façon rigoureuses, ajoute l'instance de santé. Les mesures telles que port de l’équipement de protection individuelle, l’hygiène des mains, la distanciation physique sont respectées entre les murs de l'établissement. 

Advenant le cas où l’unité COVID-19 soit complète, des transferts seront effectués à l’unité COVID de l’Hôpital Anna-Laberge, à ChâteauguayLe cas échéant, un mécanisme, géré par le ministère de la Santé et des Services sociaux est en place et permet de transférer des usagers COVID dans d’autres hôpitaux qui ont de la disponibilité. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.