Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Selon une étude, la détresse psychologique a atteint 55 % des travailleuses et 41 % des travailleurs

Santé mentale des travailleurs : entretien avec la professeure Caroline Biron

durée 10h00
5 novembre 2020
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Voir la galerie de photos

Le monde du travail s’est métamorphosé au cours des derniers mois avec le recours au télétravail et la distanciation physique mise en place pour s’adapter à la pandémie de la COVID-19. Malheureusement ces mesures nécessaires tendent à isoler les personnes de leurs collègues.

Caroline Biron est professeure titulaire et directrice du Centre d'expertise en gestion de la santé et de la sécurité du travail à l'Université Laval. Accompagnée de ses collaborateurs, elle a mené une étude afin de déterminer à quel point les travailleurs et travailleuses ont été touchés par le confinement du printemps dernier.

Cette étude effectuée auprès de 1 259 personnes en emploi au Québec démontre que la détresse psychologique a atteint 55 % des travailleuses et 41 % des travailleurs.

Écoutez l'intégrale de l'entrevue vidéo avec Caroline Biron, afin d'en savoir plus sur cette étude et les solutions possibles à ces détresses.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


27 janvier 2023

Mieux manger aide à ralentir le déclin de la mémoire, selon une étude

Adopter de saines habitudes de vie peut ralentir le déclin de la mémoire qui accompagne le vieillissement, y compris chez les individus porteurs d'un gène qui augmente drastiquement le risque de souffrir de la maladie d'Alzheimer, démontre une nouvelle étude à laquelle a participé un chercheur de l'Université McGill. Une saine alimentation est ...

22 janvier 2023

COVID-19: «Ce n’est pas la fin de la pandémie», dit la santé publique du Canada

Il est trop tôt pour conclure que la fin de la pandémie de COVID-19 est réellement en train de se produire malgré des tendances qui sont «une bonne nouvelle», a soutenu vendredi le sous-administrateur en chef de l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC), le Dr Howard Njoo.  «Non, ce n’est pas la fin de la pandémie», a-t-il répondu d'emblée ...

20 janvier 2023

Commotions: un retour à l'école rapide serait bénéfique pour les jeunes

Les jeunes qui ont subi une commotion cérébrale auraient tout intérêt à retourner à l'école dès que possible, en autant que des mesures soient prises pour accommoder leurs symptômes, ont constaté des chercheurs de l’Institut de recherche du Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO). Et paradoxalement, plus les symptômes étaient ...