Publicité

26 mars 2020 - 09:00

Un système de santé déjà fragile en pleine crise

« On veut bien sauver le monde, mais qui va nous sauver à la fin? »

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

C’est un véritable cri du coeur que lance un membre du réseau de la santé alors que le Québec est maintenant sur pause, et ce, pour les trois prochaines semaines, en raison de la COVID-19.

« Je suis dans le réseau de la santé depuis une vingtaine d’années et jamais nous n’avons vécu une situation semblable au Québec. Jamais je n’aurai pu m’imaginer vivre ce que nous vivons », de dire un intervenant qui a préféré demeurer anonyme. « Nos gestionnaires sont déboussolés, les employés, les ministères, tout le monde est déstabilisé. »

« On veut bien sauver la population, mais qui va nous sauver à la fin ? Qui sera là pour nous quand tout sera fini ? Nous étions déjà tous épuisés avant que ça arrive. On ne le sait pas et personne ne le sait. »

« Ce qui est bon pour les autres ne l’est pas pour nous »

L’intervenant en question déplore également que les mesures mises en place pour l’ensemble de la population ne puissent s’appliquer au personnel de la santé.  « Le système de la santé était déjà fragile, là, on vient juste de l’affaiblir encore plus. Ce n’est pas un secret pour personne, nous sommes en manque de personnel. Par conséquent, les gens présentent des symptômes grippaux, mais viennent quand même travailler. Si nous étions dans une entreprise privée, on nous dirait de retourner chez nous, mais là on ne peut pas faire ça. Dans le contexte actuel, c’est impensable de ne pas rentrer parce que nous sommes malades. » 

La ministre de la Santé, Danielle McCann a annoncé l’éventuelle mise en place d’une ligne de soutien psychosocial pour le personnel de la santé. « C’est bien beau la ligne, mais une fois que j’ai dit à la personne au bout du fil mes inquiétudes, qu’est-ce qu’elle pourra faire de plus? À partir du moment où le problème aura été verbalisé, ça va s’arrêter là. » 

Qu’en est-il de l’après ?

« Le pire de la crise est à venir et je suis réellement inquiet pour la suite. Comment vont-ils nous soutenir au plus fort de la crise? Et après? Qui viendra nous sauver à la fin ? », se demande l’employé du réseau de la santé.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.