Publicité
9 octobre 2019 - 12:46 | Mis à jour : 13:30

Santé-publique

Mise au point sur la présence de manganèse dans l'eau traitée de Saint-Lazare

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Suite à un reportage diffusé sur les ondes de Radio-Canada concernant la concentration de manganèse dans l'eau et les risques pour la santé, la Ville de Saint-Lazare souhaite informer la population que l’eau traitée et distribuée par ses réseaux d’aqueduc ne possède pas un taux de manganèse élevé.

Les analyses effectuées plusieurs fois par semaine confirment que l’eau traitée et distribuée par les trois réseaux d’aqueduc de Saint-Lazare présente un taux de manganèse en tout temps inférieur à 0.03 mg/L, soit un taux quatre fois inférieur à la recommandation de Santé Canada de 0.12 mg/L.

Notons qu’il est important de faire une distinction entre l’eau brute provenant directement d’un puits, tel un puits privé qui ne subit généralement aucun traitement, et l’eau traitée par une usine de traitement.

L’eau brute provenant des puits municipaux est acheminée à l’une des trois usines de traitement (Sainte-Angélique, Saddlebrook ou Saint-Louis) où elle est traitée et analysée plusieurs fois par semaine afin d’assurer qu’elle respecte les différentes normes du Ministère de l’Environnement et de la Lutte aux Changements climatiques et les recommandations de Santé Canada.

La concentration maximale de manganèse considérée acceptable par Santé Canada, dans l’eau potable distribuée par un réseau, est de 0.12 mg/l : il s’agit là d’une recommandation de Santé Canada et non d’une norme.

Puits privés à Sainte-Lazare

Selon les registres de la municipalité (2003-2019), ce sont 215 puits privés qui desservent des résidences à Saint-Lazare. L'eau destinée à la consommation humaine doit être de bonne qualité et respecter les normes édictées dans le Règlement sur la qualité de l’eau potable.

C’est au propriétaire du puits individuel ou d’un petit réseau privé (desservant moins de 21 personnes) que revient la responsabilité de s’assurer de la qualité et de la sécurité de l’eau qu’il offre pour consommation.

Les responsabilités du propriétaire sont décrites dans le Guide du ministère de l’Environnement et Lutte contre les changements climatiques.

Pour une liste des contaminations possibles de l’eau, les résidents peuvent également consulter: 
quebec.ca/environnement-et-ressources-naturelles/eau-potable

Pour plus d’information sur le sujet, consultez le site de l’Institut national de santé publique.
.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.