Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Dès le 15 mai

Une nouvelle directrice générale à la tête de la Fondation de l’Hôpital du Suroît

Chargement du vidéo
durée 08h00
25 mars 2019
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Voir la galerie de photos

Au cours des derniers mois, la Fondation de l'Hôpital du Suroît a connu plusieurs changements organisationnels.  Parmi eux, on note l'arrivée d'une nouvelle directrice générale à sa tête afin de poursuivre la mission de l'organisme visant à favoriser le bien-être des patients du centre hospitalier du Suroît. 

​C'est le jeudi 21 mars dernier que le conseil d'administration confirmait la nomination de Michèle Cyr Lemieux à ce poste qu'elle occupera dès le 15 mai prochain. Rappelons qu'elle succède à Kathleen Favreau-O'Brien, qui a été à la tête de l'organisation pendant cinq ans. 

Pour la remplacer, les administrateurs se sont tournés vers une personne d’expérience en gestion philanthropique pour combler ce siège important. Détentrice d’un certificat en gestion philanthropique, Mme Cyr Lemieux œuvre auprès d’organismes à but non lucratif (OBNL) depuis 2009. Elle occupait jusqu’à sa nomination le poste de  directrice du développement des affaires pour Academos, un organisme de bienfaisance de Montréal qui aide les jeunes de 14 à 30 ans à concrétiser leur projet de vie professionnelle. Elle y a notamment déployé des stratégies de croissance pour développer de nouveaux partenariats avec la communauté d’affaires. 

Demeurant à Pincourt, elle indique avoir eu un coup de coeur pour sa région d'adoption, où elle y élèvera son garçon Tom. Elle a d'ailleurs donné naissance à ce dernier à l'Hôpital de Valleyfield en se promettant un jour de consacrer tous ses efforts pour le faire évoluer et veiller au bien-être de ses patients. 

Expérimentée avec une clientèle jeunesse 

Mme Cyr-Lemieux est reconnue pour son altruisme et son leadership, des valeurs qui sont en adéquation avec celles de la Fondation. Impliquée dans sa communauté, elle a été présidente du conseil d’administration du Carrefour Jeunesse-emploi Notre-Dame-de-Grâce.

Son expérience auprès d’une clientèle plus jeune est un atout pour faire face à un défi important, celui de renouveler et de rajeunir les donateurs et bénévoles de la Fondation. L’expérience en développement des affaires et en gestion de projet permettra à Mme Cyr Lemieux de mener à bien plusieurs projets déjà amorcés et d’en déployer de nouveaux.   

Par ailleurs, le conseil d’administration a souligné le 21 mars dernier, l’excellence du travail de Mme Favreau-O’Brien, qui a grandement contribué à la croissance de la Fondation. Elle a mené avec brio la restructuration de l’organisme pour créer une équipe plus forte et efficiente.

En tant que nouvelle directrice des communications à la Caisse Desjardins de Salaberry-de-Valleyfield, elle sera amenée à travailler de nouveau aux côtés de la Fondation. Le conseil d’administration est heureux de pouvoir compter sur son implication et son soutien. 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


27 janvier 2023

Mieux manger aide à ralentir le déclin de la mémoire, selon une étude

Adopter de saines habitudes de vie peut ralentir le déclin de la mémoire qui accompagne le vieillissement, y compris chez les individus porteurs d'un gène qui augmente drastiquement le risque de souffrir de la maladie d'Alzheimer, démontre une nouvelle étude à laquelle a participé un chercheur de l'Université McGill. Une saine alimentation est ...

22 janvier 2023

COVID-19: «Ce n’est pas la fin de la pandémie», dit la santé publique du Canada

Il est trop tôt pour conclure que la fin de la pandémie de COVID-19 est réellement en train de se produire malgré des tendances qui sont «une bonne nouvelle», a soutenu vendredi le sous-administrateur en chef de l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC), le Dr Howard Njoo.  «Non, ce n’est pas la fin de la pandémie», a-t-il répondu d'emblée ...

20 janvier 2023

Commotions: un retour à l'école rapide serait bénéfique pour les jeunes

Les jeunes qui ont subi une commotion cérébrale auraient tout intérêt à retourner à l'école dès que possible, en autant que des mesures soient prises pour accommoder leurs symptômes, ont constaté des chercheurs de l’Institut de recherche du Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO). Et paradoxalement, plus les symptômes étaient ...