Publicité

30 juillet 2020 - 14:23 | Mis à jour : 14:37

Fondation Émergence

Briser l'isolement des aînés LGBTQ2+: Julie Lemieux lance un appel aux organismes de la région

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Toutes les réactions 1

En partenariat avec Interligne et grâce au financement de 40000 $ du Groupe Banque TD, la Fondation Émergence, au sein de laquelle la mairesse de Très-Saint-Rédempteur, Julie Lemieux, assure le rôle de gouverneure, lance un appel à projets aux organismes LGBTQ+ à travers la province qui désirent contribuer à briser l’isolement que vivent les personnes ainées LGBTQ+. 

La pandémie de la COVID19 a provoqué énormément de solitude et d’isolement, particulièrement auprès des personnes ainées des communautés LGBTQ+ qui demeurent trop souvent oubliées.

Plusieurs d’entre elles vivent déjà une forme de confinement à l’année, pandémie ou pas, car il est souvent très difficile pour elles de sortir du placard, surtout lorsqu’elles habitent en résidence pour personnes âgées.

L’isolement social accru des dernières semaines leur fait vivre une solitude sans pareille, d’autant plus qu’elles sont souvent plus isolées socialement à la base, car elles sont nombreuses à ne plus avoir de contacts avec leur famille, ayant été rejetées en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre. 

« Très prochainement, nous aurons à Vaudreuil-Soulanges un groupe LGBTQ2+ qui appuiera la communauté. Il sera important d’apporter aussi ce soutien à nos aînés par la formation et la sensibilisation de cette réalité dans nos maisons de retraite », souligne Mme Lemieux. 

Un appel de projets pour les organismes

Les groupes et organismes LGBTQ+ qui souhaitent contrer cette situation d’isolement en mettant sur pieds des projets visant à briser l’isolement des personnes ainées LGBTQ+ au Québec sont invités à se manifester dès maintenant.

Il sera possible pour les organismes candidats de soumettre leurs propositions d’activités de socialisation, de sensibilisation et d’information jusqu’au 7 aout, et ce, via le formulaire en ligne, disponible à l’adresse: fondationemergence.org/appel-projet

Pour qu’un projet soit admissible, il doit toucher un des deux volets suivants: 

  • Activités de socialisation qui engagent la participation active des personnes aînées LGBTQ+
    • Exemples : activités en ligne, visites d’amitié, visites de groupe au musée, groupes de parole, randonnées, dîner communautaire, café-causerie, soirée cinéma avec discussion à la fin, etc.
  • Activités de sensibilisation et de formation.
    • Exemples : présentation et discussion sur les rapports intergénérationnels des communautés LGBTQ+, formation sur l’utilisation des réseaux sociaux et des outils informatiques, etc.

« J’invite les organismes de la région à soumettre leur projet afin que tous nos aînés en situation d’isolement puissent jouir d’une vie épanouie », poursuit Julie Lemieux. 

Depuis plus de 10 ans, la Fondation Émergence assure la défense des droits des aînés LGBTQ+ et offre des outils et des formations pour des milieux qui leur soient plus inclusifs via son programme Pour que vieillir soir gai. Ce programme a permis, au fil du temps, de sensibiliser la population à la réalité de ces personnes trop souvent invisibles et mises de côté.

C’est avec la vision de communautés LGBTQ+ plus intergénérationnelles que la Fondation Émergence met sur pied ce projet aux côtés de la Banque TD et d’Interligne. Plus que jamais, il est primordial d’offrir du soutien aux personnes ainées LGBTQ+, une population invisible et souvent oubliée par les communautés LGBTQ+ elles-mêmes, alors que leurs droits découlent du combat des générations précédentes. 

« Je suis présente pour vous et je suis heureuse de contribuer à informer nos citoyens de tout Vaudreuil-Soulanges. Je ne représente pas que le  T, de l’acronyme, je vous représente tous. Mes efforts sont constants pour améliorer la vie de tous les citoyens de mon village et de Vaudreuil-Soulanges », conclut la mairesse de Très-Saint-Rédempteur.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • C'est un beau projet, mais presque toutes les personnes agées vivent cet isolement. Je connais des personnes qui travaillent dans les CHSLD et l'orientation sexuelle n'a rien a voir avec leurs isolements. Les gens agées sont placés et oubliés. L'erreur de rentrer les gens malade du COVID dans les CHSLD a mené a leurs morts (le très gros pourcentage de décès sont des personnes de 70 ans et plus ou avec des problèmes de santé) mais au moins maintenanant ils sont revenus temporairement a notre attention.

    Économie - 2020-07-31 08:42