Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Élections provinciales 2022

« Le projet de l’hôpital est un projet libéral » - Marie-Claude Nichols

durée 14h21
9 septembre 2022
Jessica Brisson
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jessica Brisson, Éditrice adjointe

De passage à Vaudreuil-Dorion pour présenter son plan en matière de santé, la cheffe du Parti libéral, Dominique Anglade s’est vue refuser l’accès au site du futur hôpital de Vaudreuil-Soulanges, alors que la CAQ y était il y a quelques jours.

Questionnée à ce sujet lors de la conférence de presse, la cheffe libérale s’est dite outrée de la situation. « En gros, il y a eu un accès à un site pour la CAQ et il n’y en a pas eu pour le Parti libéral du Québec. On va le dire comme ça, de manière très claire. Et ça, ça se fait en campagne électorale ».

Quelques heures avant la tenue du point de presse, la CISSSMO avait pourtant donné les autorisations à utiliser le site. Selon les informations obtenues, l’entrepreneur, Pomerleau aurait procédé à l’installation de blocs de béton à la demande de l’organisme responsable du projet, la Société québécoise des infrastructures (SQI). Celle-ci aurait évoqué des questions de sécurité pour expliquer le fait que le chantier soit fermé aux visiteurs.

Or, il y a moins d’une semaine, le ministre de la Santé, Christian Dubé, la députée sortante de Soulanges, Marilyne Picard, et la candidate caquiste dans Vaudreuil, Ève Bélec, posent fièrement avec leurs véhicules de campagne sur le site du futur centre hospitalier. Qui plus est, les trois protagonistes ne portent aucun équipement de sécurité.

Un message qui ne passe pas

La photo publiée, entre autres, sur les réseaux sociaux de Maryline Picard est accompagnée du message suivant:

Hôpital de Vaudreuil-Soulanges: ce n’est plus une promesse, c’est une réalité!

Les équipements arrivent sur le terrain pour débuter les travaux. Les citoyens ont été patients pendant longtemps.

Un autre engagement de la Coalition Avenir Québec qui se concrétise.

Un message qui n’a pas bien passé auprès de la députée sortante de Vaudreuil ni de ses collègues. « La CAQ veut s’approprier le projet de l’hôpital. Je deviens possessive quand on en parle, mais j’ai travaillé sur le dossier en tant que mairesse, préfète, députée au gouvernement et maintenant députée dans l’opposition officielle. Le projet de l’hôpital est un projet libéral ».

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Bernard Drainville blâme les libéraux pour le manque d’enseignants dans les écoles

Questionné sur les conséquences de la pénurie de main-d’œuvre dans les écoles, Bernard Drainville renvoie la balle aux libéraux tandis que l’ex-ministre des Finances, Carlos Leitao, admet des regrets sur les compressions en éducation.  M. Leitao a dit que, si c’était à refaire, il aurait été «plus modéré » dans le contrôle des dépenses ...

durée Hier 17h30

Marie-Claude Nichols demande au gouvernement d’intervenir pour les jeunes de sa région

De retour à l’Assemblée nationale, la députée indépendante de Vaudreuil, Marie-Claude Nichols, a demandé au premier ministre ainsi qu’à son ministre de l’Éducation de sauver les programmes Sport-études et Arts-études de l’école secondaire du Chêne-Bleu. C’était la deuxième fois que la députée se levait en chambre pour réclamer l’intervention ...

durée Hier 6h00

Le mirage du recrutement d'infirmières qualifiées à l'étranger

Après avoir échoué à recruter des centaines de préposés aux bénéficiaires à l’international, le gouvernement de François Legault fait maintenant miroiter la même solution pour répondre à la pénurie d’infirmières. Si le passé est garant de l’avenir, les chances sont minces de voir affluer des milliers de professionnelles pour venir à la rescousse ...