Publicité

22 octobre 2020 - 14:00 | Mis à jour : 14:25

COVID-19

François Legault demande de limiter encore les contacts et de se mettre au télétravail

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Parce que son gouvernement évalue que la pandémie de COVID-19 est toujours «grave» et «inquiétante» au Québec avec plus de 1000 cas par jour depuis au moins trois semaines, le premier ministre François Legault demande à la population de redoubler leurs efforts pour limiter les contacts et de faire du télétravail, pour celles et ceux qui peuvent s’en prévaloir.

Au cours de son point de presse livré jeudi, il n’a pas voulu donner d’indication d’une éventuelle réouverture des restaurants et des bars en zone rouge, au terme du délai du 28 octobre.

«Si on décidait demain matin de rouvrir, il y a un risque que la propagation augmente. Aujourd’hui, c’est le contraire qu’il faut faire […]Tous ceux qui sont capables de faire du télétravail doivent faire du télétravail », a insisté le premier ministre.

Québec devrait préciser la semaine prochaine ce qu’il adviendra des consignes sanitaires au-delà de la période de 28 jours.

Les données diffusées aujourd’hui par la direction de la Santé publique rapportent 1033 nouveaux cas au Québec et 20 décès de plus, pour un total de 97 321 personnes infectées et 6094 morts depuis le début de la pandémie. 

Des 20 décès enregistrés, huit sont survenus dans les 24 dernières heures tandis que 12 ont eu lieu entre le 15 et le 20 octobre.

« On ne veut pas que notre système de santé soit débordé. C’est la santé d’abord. Et le reste ensuite. Si on contrôle pas la pandémie, tout le reste va prendre le bord », a signalé François Legault sur sa page Facebook


 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.