Publicité

22 juin 2020 - 07:00

Dévoilé par un ancien maire de Salaberry-de-Valleyfield

Pauline Marois a maintenant une pivoine en son honneur

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Toutes les réactions 1

Un citoyen de Saint-Stanislas-de-Kostka, Martinus Mooijekind, a dévoilé une pivoine en l’honneur de Pauline Marois, ancienne première ministre du Québec. La députée de Salaberry-Suroît et whip du Bloc Québécois, Claude DeBellefeuille, a collaboré de près à ce que cette pivoine porte le nom de madame Marois alors que le dévoilement a eu lieu à l’extérieur de ses nouveaux bureaux, à Salaberry-de-Valleyfield. 

Madame Marois, visiblement touchée par le geste, a tenu à souligner le travail passionnée et méticuleux du créateur de la pivoine. « On me rend aujourd’hui un bel hommage. J’adore les fleurs et surtout les pivoines. Vous pouvez être certain qu’elle a déjà une place de choix dans ma cour, dans mon cœur » témoigne madame Marois.

La députée Claude DeBellefeuille est fière d’avoir accompagné M. Mooijekind dans sa démarche auprès de madame Marois. « Cette pionnière a toujours été pour moi une très grande source d’inspiration dans ma vie et dans mon implication politique. Tout comme madame Marois, je suis travailleuse sociale de formation et toutes deux, ça se reflète dans notre engagement politique. »

Inspirations féministes et indépendantes

Sur son certificat d’homologation qui décrit la pivoine, écrit par une résidente du coin Joceline Hudon, on peut y lire « Inspirée par la force et la conviction de sa muse, la Pauline proclame haut et fort son indépendance en ouvrant largement ses pétales. Toute droite sur sa tige, la Pauline résiste au vent et disperse ses étamines devenues pivoine pour couvrir les champs comme la militante prenant possession de son pays. »

Cette très grande pivoine exclusive, née d’une hybridation, a été enregistré en février dernier auprès de la « American Peony Society ». Elle est le fruit de 9 années d’efforts et de persévérance.

L’horticulteur, ancien maire de Salaberry-de-Valleyfield de 1983 à 1986, est très fier de cette très grande pivoine qui s’élève au-dessus des autres fleurs. « Une grande pivoine pour une grande dame » a résumé monsieur Mooijekind ému de son dévoilement devant madame Marois qui était présente en visioconférence à l’événement qui comptait une quarantaine de convives en ligne ou sur place, dont Maude Laberge, préfète de la MRC de Beauharnois-Salaberry, Miguel Lemieux, maire de Salaberry-de- Valleyfield, et Réjean Dumouchel, maire-suppléant de Saint-Stanislas-de-Kotka. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Magnifi-SenS

    Jenny B. - 2020-07-26 20:21