Publicité
12 février 2020 - 10:00 | Mis à jour : 10:24

Autre démission

Le conseil municipal de Saint-Lazare perd l’un des siens

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Autre coup dur pour le conseil municipal de Saint-Lazare, alors que la démission du conseiller du district #3, Benoit Tremblay, a été annoncée lors de la dernière séance du conseil municipal, le 11 février.

En l’absence du maire, M. Robert Grimaudo, c’est le maire suppléant Richard Chartrand qui en a fait l’annonce. « Vous l’avez remarqué, M. Tremblay qui est absent depuis un bon moment déjà, n’est toujours pas présent ce soir. Aujourd’hui, nous avons reçu sa démission. M. Tremblay, pour des raisons de santé, ne sera plus conseiller du district 3. Nous aurons donc des élections partielles d’ici quelques mois, ce qui va nous coûter entre 50 000 $ et 60 000 $. »

Rappelons que Benoit Tremblay a été élu en 2019, suite à la démission de Martin Couture qui occupait le poste de conseiller du district #3. Via un communiqué, la Ville de Saint-Lazare a laissé entendre que le scrutin est envisagé d’ici la fin du mois de juin 2020.

La démission de M. Tremblay est la troisième, en moins d’un an à la table du conseil de Saint-Lazare. En effet, en avril 2019, en plus de M. Couture, Mme Paméla Tremblay avait elle aussi pris la décision de se retirer de la vie politique.

L'administration municipale n'a pas voulu commenter la nouvelle.

Vague de démission dans Vaudreuil-Soulanges

Depuis le début de l’année, deux maires et maintenant trois conseillers ont annoncé leur démission dans Vaudreuil-Soulanges. En effet, Gilles Santerre et Claude Pilon, maires de Pointe-des-Cascades et de Vaudreuil-sur-Lac ont tous les deux quitté leurs postes alors que les conseillers Paul Le Sage de Vaudreuil-sur-le-Lac, Chloe Hutchison de Hudson et maintenant Benoit Tremblay ont tous laissé vacant leurs sièges de conseillers.

À lire également

Vague de démissions dans divers conseils municipaux de Vaudreuil-Soulanges 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.