Publicité
13 août 2019 - 13:00

Consultation prévue jusqu’au 12 septembre prochain

Le gouvernement du Québec veut vous entendre sur le bruit environnemental

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Toutes les réactions 1

Si vous êtes ennuyé par le bruit environnemental, le gouvernement du Québec veut vous entendre sur la question. D’ici le 22 septembre prochain, les citoyens de la province peuvent prendre part à la consultation publique du ministère de la Santé et des Services sociaux. Par cette démarche, le gouvernement veut améliorer la gestion de ce type de bruit.

Mais qu’est-ce que le bruit environnement? C’est le son émis par toutes sources par exemple, le bruit de la circulation routière, des chantiers de construction ou le voisinage. Il exclut le bruit en milieu de travail.

Concrètement, l’objectif de la consultation publique est de recueillir l’opinion de la population et de diverses parties intéressées aux problèmes du bruit sur le projet de vision et d’orientations proposé par le gouvernement. Cette démarche vise à améliorer cette proposition en vue de prévenir les effets associés aux problèmes de bruit.

Participer à la consultation

D’abord, il est possible de se familiariser avec la vision et les orientations gouvernementales en matière de lutte contre le bruit environnemental au Québec en consultant le document complet ou son résumé.

Par la suite, on peut faire part de son opinion sur ce projet de vision et d’orientations en répondant au questionnaire ou nous faisant parvenir un mémoire.

Questionnaire

Le questionnaire permet de se prononcer sur la pertinence de la vision et des orientations proposées par le gouvernement à l’égard du bruit environnemental. De plus, des informations sont recueillies sur le dérangement causé par diverses sources de bruit et les actions actuelles des autorités (ministères, organismes, municipalités) à l’égard des problèmes de bruit.

Le questionnaire est accessible en ligne jusqu’au 12 septembre. Il faut prévoir environ 5 minutes pour y répondre, en s'assurant de prendre connaissance au préalable du résumé ou du document complet.

Toutes les réponses au questionnaire seront traitées de façon anonyme par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). Seules les personnes pour qui ces renseignements sont nécessaires à l’exercice de leurs fonctions y auront accès. De plus, le ministère prendra toutes les mesures nécessaires pour assurer la confidentialité des renseignements transmis, en vertu de la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels (RLRQ, chapitre A-2.1).

« Votre participation à cette consultation est importante et aidera le Gouvernement à établir une vision et des orientations claires pour mieux répondre aux besoins de la population, notamment en assurant une meilleure qualité de vie et en limitant les effets du bruit sur la santé », peut-on lire sur le site du MSSS.

Mémoire

Pour faire parvenir un mémoire sur le sujet,  voici les critères à respecter:

Le document doit contenir un maximum de 3 000 mots, incluant les contenus en texte des graphiques, des citations, images ou notes de bas de page et il doit respecter les critères de mise en page suivants :

  • la police du texte doit être Times New Roman, en taille 12 points;
  • le texte doit être justifié à gauche;
  • l’interligne doit être de 1,5 ligne;
  • les marges doivent être normales.

On peut le faire parvenir par courriel, à l’adresse suivante :[email protected]

Une confirmation sur réception du mémoire sera envoyée. La date limite pour l’envoi est le 12 septembre à 22h. Les mémoires reçus après cette date ne seront pas considérés.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Bonne idée de voir aux bruits en espérant que ça ne restera pas lettre morte. Ou est donc le questionnaire Marie-Claude?

    line - 2019-08-13 17:32