Publicité

30 juillet 2021 - 11:00

Vos réactions

Plusieurs disent écouter les Jeux olympiques

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Avec bien des Québécois en vacances actuellement, ou tout simplement parce que c’est l’été, certains ont indiqué ne pas écouter les Jeux olympiques qui ont lieu présentement à Tokyo, mais pour d'autres, il s'agit d'un rendez-vous télévisuel à ne pas manquer. 

Après avoir été annulés l’an passé en raison de pandémie, les Jeux d’été de Tokyo se sont officiellement amorcés vendredi dernier. Néomédia a donc posé la question cette semaine à savoir si l’intérêt était de la partie.

 

Un total de 37,5% des répondants ont admis ne pas être intéressés à les écoutés. Reconnus pour leur côté fédérateur, les Jeux olympiques sont aussi souvent controversés avec histoire de dopage, pression de performance chez les athlètes, sommes d’argent faramineuses, corruption, scandales sexuels, conséquences environnementales et plusieurs autres, ce qui pourrait en rebuter certains.

Pour d’autres, tenir des Jeux, alors que la pandémie fait toujours rage, est illusoire. « En temps normal, je dévorerais toutes les disciplines, mais cette année c'est complètement ridicule de mettre la sante des athlètes en danger et il n’y a aucune motivation sans présence de spectateurs », déplore une répondante sous la publication Facebook du sondage maison.

Remettre l’événement une fois de plus aurait toutefois ajouté son lot de complications quant aux qualifications et aux autres compétitons sportives à travers le monde. Les gouvernements et les experts en Santé publique ont permis les Jeux, mais sous des consignes sanitaires strictes et sans public.

Si près du tiers des répondants ont dit aimer les suivre, une autre proportion est plus spécifique, en écoutant seulement certains disciplines, 20%, ou encore en préférant les Jeux d’hiver, 7,5%.

Certains avouent finalement que l’intérêt se veut grandissant avec les performances des athlètes féminines jusqu’à présent. Sur les 10 médaillés, 9 sont des femmes.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.