Publicité

18 mai 2021 - 06:00 | Mis à jour : 12:01

Sondage NÉOMÉDIA Vaudreuil-Soulanges

Sondage: êtes-vous satisfait du projet de réforme de la loi 101?

François Provost

Par François Provost, Journaliste

Toutes les réactions 1

C'est jeudi dernier que le gouvernement du Québec présentait le projet de loi 96 visant à modifier la Charte de la langue française ou, communément appelée, loi 101.

Le projet de loi de 100 pages se décline sous bien des facettes, mais soulevons quelques points d'importance.

Afin de consacrer le français en tant que seule langue officielle et langue commune au Québec, le gouvernement entend notamment modifier unilatéralement la Loi constitutionnelle de 1867 . Une proposition qui en a surpris plus d'un et qui pourrait générer certains débats constitutionnels.

Le ministre responsable de la Langue française, Simon Jolin-Barrette, a également annoncé la création d'un ministère de la Langue française et celle d'un commissaire à la langue française, alors que le Conseil supérieur de la langue française est aboli. L'Office québécois de la langue française verra également grandir son champ d'action. 

Le projet de loi propose plusieurs modifications à l’égard du français à titre de langue du travail, du commerce et des affaires. Mentionnons, par exemple, l'exigence de prédominance du français dans l’affichage commercial et le développement de la francisation aux entreprises comptant 25 employés et plus.

La réforme assurerait également que le français soit la langue d'administration de l'État.

Rappelons que le document du projet de loi 96 est disponible dans son intégralité sur le site internet officiel de l'Assemblée nationale du Québec. 

Samedi, le premier ministre François Legault a également envoyé une lettre au premier ministre du Canada, Justin Trudeau, afin de lui expliquer la démarche du Québec. 

« Il faut se rendre à l’évidence : malgré les mesures adoptées dans les dernières décennies, le déclin du français se poursuit. Un geste fort s’impose pour renverser cette tendance » peut-on lire dans la lettre de François Legault.

Ce dernier y réaffirme d'ailleurs que le projet de loi 96 s'appuie sur la disposition de dérogation.

Saluée par les uns, critiquée par les autres, cette reforme de la Charte de la langue française ne laisse toutefois personne indifférent.

La question de la semaine de notre sondage est donc: êtes-vous satisfait(e) du projet de réforme de la loi 101?

Répondez à notre sondage ici. 

Les résultats du sondage seront publiés au courant de la semaine.

À lire également, pour nourrir votre réflexion:

Le gouvernement Legault présente sa réforme de la Charte de la langue française

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • entierement satisfait mais il va falloir que les municipalités de l ouest de montreal y mettent du sien franchement il ne faut pas se mettre la tete dans dans le sable vaudreuil dorion et autres le francais perd du terrain

    pedro - 2021-05-19 08:12