Publicité
26 octobre 2019 - 08:00 | Mis à jour : 09:29

TDAH...Ouin pis!

Parce que vivre avec un TDAH ne devrait jamais arrêter personne

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Toutes les réactions 1

Plus de 140 femmes ont assisté au spectacle présenté par Chantal Darcy, le 18 octobre dernier au Centre communautaire de L'Île-Perrot. Le spectacle qui avait pour titre TDAH...Ouin pis! dressait avec beaucoup d'humour le portrait de sa créatrice qui vit avec un TDAH. 

Agrémenté de plusieurs photos personnelles le spectacle de Chantal Darcy a su mettre en lumière la beauté et l'immense potentiel qui se trouve derrière chaque enfant et adulte qui vit avec un TDAH. 

« En montant sur scène, je voulais démontrer qu’obtenir un diagnostic de TDAH peut être une bonne chose et que tout est une question de perceptions. Moi dans la vie, je crois sincèrement qu'il est préférable d'agir plutôt que de subir. Je voulais aussi rassurer les mamans qui vivent avec un enfant atteint d'un trouble de déficit d'attention et leur dire que le plus important est de croire en nos enfants, pour qu’ils se réalisent à leur plein potentiel. Nos familles manque de services, nos institutions manque de personnelle et comme parent on essaie de porter tous les chapeaux. Finalement, on oublie l'essentiel soit de prendre le temps d'écouter, d'aimer et de s'amuser avec nos enfants. »

Si la soirée se voulait au départ une occasion pour Chantal Darcy de parler du TDAH, elle se voulait également une levée de fonds pour le Centre prénatal et jeunes familles de Vaudreuil-Dorion. En effet, en plus du spectacle, les quelque 140 femmes ont eu la chance de découvrir plus d'une vingtaine de commerçants locaux, de se faire servir des bouchées par l'équipe du restaurant Sunny's et un bar était tenu par les seuls hommes autorisés à être présents pour la soirée. 

« Cette soirée nous a permis d’amasser 7220$ pour permettre au Centre de pérenniser et bonifier ses services. Le conseil d’administration est en perpétuelle recherche de financement puisque nous n’avons pas de subventions pour notre mission première et que la demande est sans cesse grandissante! J’invite aussi les familles à faire parvenir leurs idées de projets, car nous voulons que le Centre grandisse, et ce, à l’image des besoins de la population de Vaudreuil-Soulange. »

Un hommage à ses parents

« J’étais tellement heureuse de voir mes parents, Lorraine et Alain Darcy, fiers de mes accomplissements et de pouvoir enfin leur dire merci devant tout le monde. Ils m’ont permis d’être qui je suis et ils ont toujours cru en moi. À travers l’enseignement de leurs valeurs, ils m’ont démontré que les seules limites qui existent sont celles que l’on s’impose soi-même. Le jugement n’a jamais eu sa place au sein de ma famille. Ils m’ont appris que le vrai bonheur se trouve dans l’entraide et le partage », souligne avec émotion Chantal Darcy.

Elle tenait également à souligner l'engagement, mais surtout l'appui et la patience de son mari, François Lemay. « Je ne serais pas la femme ni la mère que je suis aujourd’hui sans l’appui et le support de mon mari. J’ai voulu souligner sa patience et son implication dans mes nombreux projets et le remercier de son dévouement sans limites. »

« Je suis extrêmement choyée d’avoir reçu cette dose d’amour des femmes présentent à cette soirée. J’y ai exposé une partie de ma vie afin qu’on puisse, ensemble, rire de mes apprentissages et des obstacles que la vie a placés sur ma route, mais aussi réussir à banaliser les petits soucis du quotidien » conclut Chantal Darcy.

L'équipe du Centre prénatal et jeunes familles de Vaudreui-Dorion souhaite sonder la population afin d'en savoir plus le taux de satisfaction concernant les services, les ressources et les événements proposés par le Centre. Un prix sera tiré parmi les personnes qui répondront au sondage qui se trouve juste ici

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • ce centre et bien LA communauté en avait Grandement de besoin!!!! la demande EST là et se fait continuellement demandé. les services Y sont et Tres presents . continuer votre devouement aupres de notre communauté , nous vous en sommes tres reconnaissant(es)!!🥰🤗👍🏼

    tania et sa famille - 2019-10-27 20:34