Publicité

27 juin 2020 - 10:00

Le secteur disposera d'une période transitoire de 18 mois pour les appliquer

Nouvelles normes de construction écoénergétiques en vigueur dès aujourd'hui

La Régie du bâtiment du Québec (RBQ) annonce l'entrée en vigueur de nouvelles normes de construction visant à rehausser la performance énergétique des immeubles commerciaux, institutionnels et industriels ainsi que des grands bâtiments d'habitation.

Ces normes entrent en vigueur aujourd'hui, le 27 juin et le secteur de la construction dispose d'une période transitoire de 18 mois, soit jusqu'au 27 décembre 2021 pour les appliquer.

Les nouvelles mesures, qui amélioreront la performance énergétique des nouveaux bâtiments et des agrandissements de plus de 25 % en moyenne, portent notamment sur :

• l'isolation des murs, des toits et des planchers et la couverture des ponts thermiques;

• la performance thermique des portes et fenêtres;

• l'isolation thermique des conduits et le calorifugeage de la tuyauterie;

• la puissance d'éclairage intérieur et extérieur;

• la récupération de chaleur exigée dans les installations de chauffage, de ventilation et de conditionnement d'air, y compris les piscines, les équipements de réfrigération et les hottes de cuisines commerciales.

En plus de permettre aux entreprises et aux particuliers d'économiser environ 20,2 M$ sur leur facture annuelle d'énergie, l'application de ces nouvelles normes engendrera une importante réduction d'émission de CO2, soit l'équivalent de ce que peuvent émettre près de 18 000 voitures en une année!

Outils

Au cours des prochains mois, la RBQ, en collaboration avec Transition énergétique Québec (TEQ), publiera divers outils afin d'aider les professionnels de la construction à comprendre et à appliquer les nouvelles exigences.

Pour en faciliter le repérage, la RBQ a créé la section « Efficacité énergétique » sur son site Web, laquelle est accessible au www.rbq.gouv.qc.ca/efficacite-energetique.

En plus d'inclure toutes les informations portant sur la nouvelle réglementation, cette section regroupe également les dispositions réglementaires relatives à la performance énergétique des petits bâtiments d'habitation en vigueur depuis 2012.

« L'entrée en vigueur de ce nouveau chapitre marque le début d'une nouvelle ère. Construire vert, c'est construire demain, souligne Michel Beaudoin, président-directeur général de la Régie du bâtiment du Québec. Les normes visant l'efficacité énergétique des grands bâtiments dataient de 1983. Considérant que ce parc immobilier consomme environ 12 % de l'énergie au Québec, il devenait impératif d'actualiser nos façons de construire. Les nouvelles normes engendreront des économies d'énergie importantes tout en offrant aux professionnels de la construction de la flexibilité quant aux façons de s'y conformer. »

Faits saillants :

• La nouvelle réglementation est le résultat d'une collaboration entre TEQ et la RBQ, organisme responsable de son application et de sa mise en œuvre.

• Afin d'offrir de la souplesse aux concepteurs et aux entrepreneurs, le règlement permet trois méthodes de conformité : la méthode prescriptive, la méthode des solutions de remplacement et la méthode de performance énergétique.

• Une période de récupération de l'investissement moyenne d'environ 6,8 ans est prévue. Dans plusieurs projets de construction, la rentabilité pourrait être immédiate en raison des économies sur la facture d'énergie.

• Le nouveau chapitre sur l'efficacité énergétique du Code de construction répond à la mesure 69 du Plan directeur en transition, innovation et efficacité énergétiques du Québec 2018-2023.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.