Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 juin 2018 - 12:00 | Mis à jour : 11 juin 2018 - 08:31

Programme RénoRégion : Québec investit 20 M$ pour 2018-2019

Par Jessica Brisson, Journaliste

La ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation, Mme Lise Thériault, est heureuse d'annoncer que le gouvernement du Québec investit 20 M$ dans la programmation 2018-2019 du programme RénoRégion (PRR).

Cette somme est réservée aux propriétaires-occupants à revenu faible ou modeste qui vivent en milieu rural et qui souhaitent faire effectuer des travaux pour corriger des défectuosités majeures sur leur résidence.

« En maintenant cette année l'enveloppe budgétaire du programme RénoRégion, le gouvernement réitère son engagement à favoriser le développement économique et social des régions du Québec. Ce financement permettra de maintenir en bon état des résidences privées et contribuera à l'occupation du territoire hors des grands centres », a souligné la ministre.

Le budget du PRR est réparti entre 101 municipalités et municipalités régionales de comté (MRC) qui comptent moins de 15 000 habitants. Ces dernières ont conclu une entente de gestion avec la Société d'habitation du Québec (SHQ) pour la mise en application de ce programme sur leur territoire.

Rappelons que le PRR est administré par la SHQ et qu'il est géré principalement par les municipalités et les MRC. L'aide accordée peut atteindre 95 % du coût reconnu pour la réalisation des travaux admissibles, jusqu'à un maximum de 12 000 $.

Pour qu'un dossier soit admissible, le logement doit notamment nécessiter des travaux d'au moins 2 000 $ visant à corriger une ou plusieurs défectuosités majeures concernant les murs extérieurs, la structure, les saillies, les ouvertures, la plomberie, l'électricité, la toiture, le chauffage ou l'isolation thermique.

Pour plus d'information sur le PRR, consultez le site Web de la SHQ.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.