Publicité

9 septembre 2021 - 15:05 | Mis à jour : 15:16

Intervention en cours

Un incendie dans un boisé à Les Cèdres cause du fil à retordre aux pompiers

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Voir la galerie de photos

Pour la deuxième fois en  trois jours, les pompiers de Les Cèdres sont retournés sur la rue Proulx pour une intervention. Avec leurs collègues de Saint-Lazare, ils tentent d’éteindre un incendie qui couvre dans le sol à environ deux kilomètres de la fin de la rue, dans une zone boisée.

Lors du passage de Néomédia sur les lieux un peu avant midi ce jeudi, le principal défi des pompiers étaient de transporter l’eau jusqu’au lieu de l’intervention, situé à environ plusieurs mètres de l’endroit où étaient stationnés les véhicules d’urgences.

Au même endroit, ce mardi, les pompiers de Les Cèdres ont dû éteindre des flammes qui avaient possiblement pris naissance à la suite d’un feu de camp mal éteint. De midi à 22h, ils se sont affairés à la tâche. À ce moment-là, une cabane et quelques arbres avaient pris feu. D’ailleurs, des arbres ont dû être abattus à la suite de ce sinistre.

Aujourd’hui, les pompiers tentent d’étouffer les flammes qui couvrent toujours, mais dans le sol. Pour ce faire, ils doivent déverser des milliers de litres d’eau pour refroidir le sol. Pour ce faire, 10 000 litres d’eau seront nécessaires  au total si l’on compte ceux utilisés ce mardi et sont transportés, à coût de 1000 litres, vers le lieu de l’intervention, une tâche ardue pour les sapeurs.

Pour y arriver, de l’équipement spécialisé est nécessaire pour assurer le transport de l’eau vers la scène. Une chenillette appartenant au Service de sécurité incendie de Saint-Lazare a aussi été amenée sur place pour faciliter les opérations qui pourraient prendre encore plusieurs heures.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.